Le rêve éveillé ou….le désordre!


Tout va bien si ce n’est que la deuxième division blindée traverse ma tête avec la musique et les chars! Un jour qui commence de la façon la plus dure au point de lâcher brutalement et tout seul:j’aiii?>>

Après réflexion, je me suis souvenu de la veille et,l’apéro chez les amis et nous avons finis au restaurant, okeyyyyyyyyyyyy, je comprends tout!!!>>

Donc, après ce resto, retour à la base, brossage de dents, dehors aussi et dodo!

Samedi au matin:

Le défilé est si long que le convoi de la deuxième DB arpente encore le chemin de l’oreille droite à la gauche et évidemment, je pense immédiatement>

Mais la journée promet d’être longue et riche de situations cocasses et variées, de plus, enfin de moins je veux dire, j’ai plutôt besoin de rester à la niche (ben oui, Pluto, normal, ‘l’a sa niche!).

Il y a des cas où la volonté doit être plus forte que l’envie, je me prépare pour faire face à mes obligations et vers midi, je file chez des amis pour y passer une journée de rigolades et bons mots autour d’une tables avec de beaux et bons mets. Il m’a fallu une petite heure pour voir la fin du défilé, eh oui, la deuxième division blindée….’faut suivre enfin! Puis,tout se passe à peu près bien, de mieux en mieux, gags à gogo, le soleil, le vin d’honneur et quels vins!

Scrongnieugnieu, le temps passe si vite en bonnes compagnies, certains invités se lèvent, saluent et s’en vont (de Marseille? Non, elle est nulle celle-là, laissez et n’en parlez pas!!!)

Je me lève, fais le tour de table aussi pour le <<Ce n’est qu’un au revoir>> et je m’en vais chez ma maison, je regarde ça et là, personne dans les rues, à part un groupe de voitures à un endroit précis, je pense, « tiens, je n’ai pas été invité » et je trouve bizarre cette réunion un dimanche soir à pareil endroit, bref, je continue ma route.

Je prends de la hauteur, enfin, j’arrive chez ma maison, pas faim bien sûr, mais je dévore quelques citrons comme si un sixième sens me dictait la manoeuvre « mange des citrons, c’est bon pour ce que tu as ».

Brossage de dents, brossage dehors sous la douche (oui, j’lai d’jà faite celle-ci, voir au début du billet)

T’ite clope, télévision mais sans trop de conviction, le programme annoncé sur TéléStar ne correspond pas à la réalité, « bizarre, me dis-je, dommage pensais-je, car un film comique et annoncé m’aurait bien diverti dis-je »

Toutes les chaînes prisent de changements, rien de conforme aux annonces. « Ohhhhhhhh, puisque ils n’en font qu’à leur tête, je vais aller dodo, ce que je fis, à 20h45!!!

Tu parles Charles, (expression pour dire, pfffffffffff, par exemple!) minuit , réveil brutal…pourquoi….PARCE QUE LA DEUXIEME DIVISION BLINDEE S’EST MISE A JOUER LE RETOUR, FACON SAGA, A LA « LELOUCHE »!!!

Je me lève, mange deux ou trois citrons, prends une ‘tite clope, regarde le programme télé, vérifie avec ce que je vois sur l’écran et, pareil, rien à voir avec le magasine.

‘retourne au lit, en pensant « :ù%☻ﻒﻍﮝשׂשׂ∑▀▄∞*…………….ron zizzzzzzzzzzz

Je me réveille enfin, la musique s’éloignait, ma vision, encore trouble s’affine de seconde en seconde, Café? Oui, caféééééééééééé, je porte lentement, sans trembler, le mugg à mes lèvres en regardant par les vitres du salon et, bizarre, pense-je, rien ne bouge me dis-je, tout est si calme trouve-je……..Des abeilles butinent les fleurs de mon balcon mais elles bossent 7/7jours ces connes, alors pas de repère possible!

Pas férié aujourd’hui? Un lundi par comme les autres……………Curieux m’exclaffe-je!

Surprise, en allumant l’ordinateur, j’ai vu qu’aujourd’hui………………………..C’EST  DIMANCHE!!!! (tiens ma jolie Maman, voici des roses blancheuuuuuuuuuu, toi qui les aimes tant…)

J’ai vécu ce début de journée en pensant toute une heure qu’aujourd’hui est lundi, et vous savez quoi? Je me suis posé des questions en regardant la télévision, rien ne correspondait aux programmes annoncés…………………..!!!

Pfffffffffffff, suis fatigué, ‘vais me coucher……..mais à mon réveil, ce sera toujours dimanche !!!!

Je sais, suis cinglé…………mais au moins, j’espère que je vous aurai amusé………………..

Bonne journée, je veux dire « BON DIMANCHE »

😉

Publicités

Ballade de nuit…


…à pieds, peinard, dans la douceur du soir. Pas un brin de vent, ni derrière d’ailleurs! Ah, ça va être du tonnerre si l’orage ne s’en mêle pas, oui, je joue avec les mots. Il faut bien que tout le monde s’amuse non?

Je pars dans le couchant avant d’aller me coucher…

Bonne soirée les gens…

Le temps se prend, le temps se perd…


A longueur de journée j’entends <<je n’ai pas le temps>>, puis lorsque l’élastique de l’absence revient dans la figure avec un claquement sec par force de <<je n’ai pas le temps>>, une pensée vient à l’esprit « si j’avais pris le temps »! Mais il est alors trop tard…

L’absence peut être adoucie par un coup de téléphone, un passage même éclair, un petit mot tout simple, et j’en passe. Une manière de faire comprendre… »je suis là, je ne t’oublie pas, merci de t’inquiéter, rien ne va si mal et je vais tout faire pour que l’on se voit bientôt ». Pas compliqué!!!

Le temps peut se perdre aussi, dans l’indifférence de l’un où l’autre, dans la négligence aussi, ce qui est souvent le cas. Certains pensent: « pfffff, je n’ai envie de voir personne, j’ai mal à l’âme et tout le monde s’en fiche, etc… ». Alors là, le temps se perd bêtement à cause de pensées négatives. Un peu comme l’histoire du crik, vous ne la connaissez pas, si non, je vous la raconterai un jour peut être?

La semaine dernière, une copine que j’ai rencontrée à la sortie du super-market, me dit: << Comme ta moto est chouette, tu ne pourrais pas m’emmener faire une ballade, voici mon numéro de téléphone, appelle-moi>>

Je n’ai pas pu faire de bécane le reste de cette semaine pour cause de lambada où de lumbago plutôt, mais je vais combler son manque, comme elle m’offre son temps, je vais lui faire cadeau du mien, elle a tout l’équipement de la mortade (pas de Dijon!!!) et d’après elle tous ses après-midi libres, donc on va se faire une arsouille de tous les diables, pour le fun et le meilleur…

Amibisatous

Milieu de journée…


…pas brillant! Dehors, j’entends les motos qui grondent, une tondeuse qui tond, et ici les mouches qui volent!

Enfin, celles qui ne sont pas dévorées par ma plante!!!

Allez, je fais un aller/retour au salon et je reviens de suite (dans un quart d’heure).

😉

Le troisième jour


…Levé à 5h30, bon oeil uniquement car les pieds sont gérés par la mécanique du squelette, qui, en ce moment, donne des inquiétudes quant à sa fiabilité. Cela fait trois jours que j’arpente les couloirs et pièces de l’appartement à la vitesse d’un escargot de Bourgogne, j’ai même failli appeler les urgences dimanche après midi, mais après réflexion, je ne voulais pas finir entre deux planches fixées par des serre-joints afin de me stabiliser.

Donc j’ai patienté, il faut dire que cela va un petit peu mieux, après avoir mis deux heures pour me lever avant hier (véridique), ce temps est passé à une heure trente hier et une demi-heure ce matin, ce soir, je dors dans un fauteuil!!!

Les journées se passent relativement bien, je prends mes repas aux heures d’arrivées dans la cuisine, ma spécialité du moment est la coquillette (merci à Lustucru), je bois beaucoup d’eau fraîche n’ayant pas d’amour sous le coude.

Mon frigo ressemble à la banquise, un blanc sur toutes les parois, sans le moindre aliment!!!

J’ai mis tous le côté administratif en ordre et cette tâche a été exécutée en temps réel pour un fonctionnaire en exercice, lentement, très lentement…

Pas de sieste en moment car si j’y ajoute le temps de me lever, je serais en retard pour faire bouillir l’eau des coquillettes. Mon stage de survie se passe bien, vous l’aurez compris mais il va se terminer demain avec la remise de mon diplôme par mon médecin traitant (un ancien forgeron, formé par Arcelor)

J’en ai assez des coquillettes……!

Ca va être une grosse journée!!!


Demain, vendredi, je vais préparer la manifestation:

 

Tous à Lyon le 18 juin, cette fois l’appel concernera les usagers de la route en guerre…

 Nous allons revendiquer notre « raz le bol » et je ne parle pas du casque, tout le monde est invité…Nous ne pouvons plus supporter l’inefficacité de nos dirigeants en matière de sécurité routière

                                                                                 Toute la France gronde mais rien n’avance, nous essaierons de faire bouger les choses, en tout cas manifester notre mécontentement à l’occasion de cette journée nationale

J’espère que cela servira enfin à quelque chose……………………….

Oroarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr…………………………gazzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

La saveur du baiser


Souvenez-vous, le coeur battait, le silence existait, le monde avait disparu…

Le goût des baisers d’adolescents que nous étions, faisait vibrer nos tempes comme des tambours africains.

Ahhhhhhhh, Brassens avait bien raison, les bancs publics nous ont accueillis pour ceux-ci et on se fichait bien du regard des passants honnêtes!

Nous étions inconscients, pas de calculs divers où pervers même.

Aujourd’hui, nous réfléchissons, nous trâmons je ne sais quoi, bref, nous embrassons mal, pourtant la vie a fait son oeuvre et nous sommes riches de tant d’expérience, de belles pensées, par contre, nous avons oublié le plus important, tout est calcul et intérêt, et je reste un peu secret sur ce que nous sommes vraiment devenus.

Ou sont nos baisers d’ado., nos belles « grosses pelles », savons-nous encore aimer simplement, juste apprécier le moment présent? Non, je ne le crois pas, aujourd’hui nous avons perdu ce savoir-faire et nous pratiquons le regard par dessus l’épaule de l’autre en nous faisant du mal presque naturellement.

Je recherche cette complicité naturelle, ces instants d’une grande simplicité et de bonheur partagé. Quand je serai jeune, je suis sûr, je trouverai, je crois avoir avancé sur ce sujet puisque je mets mes souvenirs et mes pensées sur ce modeste billet.

Oui, j’en suis certain, je sais…

C’est bientôt…C’est maintenant…

Dormez bien, je veille encore un peu.