Que faire lorsqu’on n’a plus de plaquettes……


…Prendre le taureau par les cornes et se lancer dans la bataille!

J’ai donc fait changer les plaquettes de frein sur la moto 😉 Ce qui m’a valu une sortie sous le soleil et un moment passé en Saône et Loire.

Pour le reste, j’ai passé une journée si creuse que j’en ai eu le vertige. Tout ce que j’ai entrepris a « foiré » ou a demandé des soins particuliers pour redresser la situation.

Heureusement, ce soir, avec le concert de Mylène Farmer je connaîtrai quelques compensations, cette sexy-girl a le don de me réconforter lorsque je la regarde……………Néanmoins, pendant son tour de chant au stade de France, je dormirai…alors ce sera ensuite comme dans un rêve encore et encore car je pourrai la voir autant que je le souhaiterai demain!!! J’ai programmé l’émission afin de graver cela sur le disque dur, dur dur… 🙂

Oui, je sais, je suis un mâle et comme je le pense, il n’y a pas de « mâle à se faire du bien »!

Après cette journée calamiteuse à m’entretenir avec les Impôts, ma complémentaire santé et diverses administrations si lourdes à convaincre, j’avoue que je suis lessivé et juste bon à passer entre le drap de dessous et la couette! Seul l’enregistrement programmé de ma muse m’amuse.

Pour couronner le tout je lis en ce moment un livre abominable…..grrrr, et j’irai jusqu’au bout, jusqu’au mot « fin »! J’en suis au tiers…et je veux en tirer une analyse complète.

Je termine là mon récit et je vais mettre le disjoncteur du blogueur sur « OFF » , ben oui, il faut du courant pour la box!!!

Je ne tiens plus en l’air……….Baille bye…

(Quel blogueur ce JR!)       🙂

Voilà pourquoi je l’aime…


…cette marque de motos!

Harley Davidson existe depuis 1903 et n’a cessé de faire monter le mythe. HD ne vieilli pas cependant, lorsqu’un Vtwin souffle de sa voix rauque et puissante, même à faible vitesse, toutes les têtes tournent. Celles des jeunes enfants, toutes les générations aiment cette virilité sur ses deux roues. Je n’ai jamais participé à autant de conversations avec des inconnus le temps d’un arrêt café à n’importe quel endroit où je me suis trouvé, et chacun y va de sa petite histoire. Cette moto rapproche les gens, les générations. Le contact n’est pas le même si vous possédez une machine japonaise ou même allemande.

Lorsque un automobiliste entend arriver une Harley derrière lui, il se serre à droite bien volontiers pour « participer » à sa manière un peu à la ballade, il a alors droit au salut du pied droit… 🙂

HD3

Les cylindres, plein de centimètres cubes, aiment jouer du décibel, okey, mais c’est pour un malin plaisir des tympans…

Oh et puis j’en aurais à vous raconter des anecdotes, mais je n’ose pas car vous aller penser que j’en rajoute ou que je suis un fétichiste… 🙂

Je regrette un peu mes types de motos précédents, Ducati, Yamaha et encore Kawasaki pour une raison bien précise, celle d’avoir un modèle plus léger qui me permettait d’emprunter certains chemins de traverse afin de faire un max de photos « nature ». On n’emmène pas une Harley n’importe où, hélas.

Certains autres motards ont un parti pris, bah, ils n’ont pas encore eu le temps nécessaire à la réflexion peut-être?!

HD1

Ces engins peuvent aussi se transformer à souhait pour ressembler aux rêves de leurs pilotes. Aucune bécane ne ressemble à une autre…

Lorsque mes passagères, le temps d’une ballade, assises derrière moi (ben oui, devant c’est moi!!!) reposent les pieds sur le macadam, arborent un sourire satisfait et ont emmagasiné un taux de vibrations qui devrait être reconnu par le milieu médical tant on existe quand on est monté à bord d’une Harley  😉

HD2

Bref, car je pourrait taquiner le clavier encore et encore…….. J’aime être au guidon de ma bécane…. Tout simplement, pour moi et je me suis aperçu que beaucoup, à pieds, à cheval ou en voitures aiment aussi…

Et, amis automobilistes, pour un bon partage de la route, pensez toujours à signaler vos changements de directions, surtout dans les ronds-points. 😉

Aujourd’hui il pleut, mais hier nous avons bien roulé…

je compte les jours…


…qui me séparent des prochaines sorties en bécane, j’ai regardé la météo et les températures vont monter doucement, le 20 février il fera 6°C au matin………pfffffffff, que c’est long!

Au guidon, rien ne m’atteint, j’appartiens totalement et uniquement au pilotage, je suis bien, comme si je tendais les bras vers l’avenir. Je file, je verse la mécanique à droite où à gauche au gré des virages, le poids de la machine n’existe plus. Le bruit est comme une musique à mes oreilles, une belle chanson de Sade où Whitney qui excite toutes mes cellules nerveuses sans jamais les mettre à mal. Début mars je sors la belle, non pas en boîte mais au salon du 2 roues à Lyon, ensuite Villefranche entre le 17 et 19 mars avant St Tropez du 10 au 12 mai, histoire de rencontre de cubes différents, faire les boutiques pour elle, pour moi, voir les nouveautés entre passionnés….J’ai édité les road-book avec les étapes clairement établies. Ma bécane compense presque tous mes manques, presque….car rien n’égale la présence d’un être aimé. Mais en attendant elle me procure un bien-être certain et puis solo à la base elle finit en duo par ma volonté. Et après elle sera un complément dans une vie d’homme…

Voilà mon petit mot pour une Saint Valentin de coeur pas comme les autres….

Amibisatous… 🙂