Les 120 ans…


…le weekend dernier, un couple d’amis à offert une belle fête à leurs bons potes, quelle chance, j’y étais convié! Quelle nuit encore, rire, danser, parler avec des personnes non vues depuis des années! j’ai passé un bon moment, ils fêtaient leurs 60 ans donc, 60 + 60 cela fait bien 120…

J’ai compris cette nuit là que le véritable bonheur est de construire solidement sur des bases saines, le ciment étant l’amitié et l’amour. Le reste n’a pas la même importance, cela ne sert qu’à faire des cases de fortune pour abriter des instants futiles je pense.

Je vous laisse vous réveiller, je vais faire un tour en vélo, il fait frais et je vais en profiter…je ferai une sieste dans la journée pour être prêt  cette nuit pour,

une nouvelle visite de l’univers…

si le ciel n’est pas couvert!

Amibises les gens…

La nuit c’est magique…


…quelle évasion! J’ai passé les deux tiers de la nuit à contempler des merveilles. Je n’ai pas regretté de ne pas dormir, le calme, la beauté, la fraicheur ont aiguisé mon envie de création, je sais, je ne devais pas revenir avant quelques semaines encore mais ce temps passé à réfléchir me donne envie d’écrire.

Alors je suis venu le temps d’une pensée.

Pour la première fois de ma vie, je traine, je flâne, je regarde et j’apprécie….

ciel-mois-juillet-459682   nuits-etoiles-se-deroulent-24-25-26-juillet-plus-300-sites-france-459692profiter-pleinement-spectacle-certaines-techniques-d-observation-sont-a-connaitre-459683

N’oubliez pas les nuits des étoiles : du 24 au 26 juillet!

Ce n’est qu’un “au revoir”?


Voilà le moment de vous dire au revoir;

1/l’été est là,

2/comme je vous l’ai expliqué, j’ai trente deux ans et tout à découvrir (billet du 03 juillet),

3/j’ai plein de choses à faire et de déplacements en projet.

Je vous abandonne quelques temps, cela fait un an que j’ai commencé à composer sur ce blog, j’y ai pris beaucoup de plaisir et j’espère vous en avoir donné aussi.

Prenez soin de vous…

 Amibises

Bicarbonate pour trucs ménagers et quotidiens


Bicarbonate de soude.Une popularité sans faille…

Sur: ALMANACH d’hier et aujourd’hui

Produit multi-usage vieux de plus de 150 ans, le bicarbonate de soude fait aussi partie de la pharmacie familiale. Il nettoie l’argenterie, la baignoire et la cafetière, désodorise la litière du chat, fait lever les gâteaux, attendrit les aliments.

DENTS BLANCHES.

Le bicarbonate de soude rend les dents et réduit le problème de mauvaise haleine. Il suffit d’en mettre un petit peu sur la brosse à dents.

PIEDS AGILES.

Si vos pieds sont fatigués, faites-les tremper dans un litre d’eau tiède dans laquelle vous aurez dilué un quart de tasse de bicarbonate.

BAIN D’EAU DOUCE.

Si vous ajoutez une 1/2 tasse de bicarbonate à l’eau de votre bain, celle-ci, si dure qu’elle soit, deviendra très douce.

APRES LE RASAGE.

Une cuillerée de bicarbonate dans une tasse d’eau tiède s’utilise en après-rasage pour éteindre le feu du rasoir et rendre la peau douce.

UNE TACHE D’HUILE SUR LE BETON.

Mouillez la tâche avec de l’eau, saupoudrez généreusement de bicarbonate et frottez avec une brosse à poils durs. Rincez et recommencez jusqu’à disparition complète de la tache.

GOUTTES DE SEVE.

Les voitures qui stationnent sous certains arbres sont parfois tachées par de la sève. Mouillez une éponge imbibez-la de bicarbonate et frottez.

NETTOYER LES PHARES DE VOITURE.

Pour débarrasser les phares automobiles des insectes et de la saleté, passez une éponge humide enduite de bicarbonate de soute.

ECUELLES IMPECCABLES.

Pour nettoyer à fond les écuelles de votre animal favori, faites-les tremper dans un litre d’eau chaude auquel vous aurez ajouté trois ou quatre cuillerées à soupe de bicarbonate. Rincez bien.

LITIERES SANS ODEUR.

Pour atténuer les odeurs de la litière du chat, enduisez le fond d’une couche de bicarbonate avant de mettre le produit absorbant.

POUR LEGUMES SECS.

On utilise le bicarbonate de soude pour ramollir les légumes secs. En revanche, ne le mettez pas dans l’eau des haricots verts car, s’il leur fait conserver leur belle couleur, il les ramollit beaucoup.

POUVOIR DESODORISANT.

Le bicarbonate de soude, mélangé à de l’eau tiède, désodorise les boîtes alimentaires en matière plastique.

http://www.developpementdurable.com/conso/2009/05/A1672/le-bicarbonate-de-soude-le-produit-polyvalent-et-ecologique.html

Le soleil a t-il rendez-vous avec la lune?


Je crains que l’un ait posé un lapin à l’autre, ils ne sont pas près de prendre les croissants ensemble! Lorsque l’un se couche, l’autre se lève. Un peu comme certains sur terre en somme, jamais en phase! Comme c’est dommage….Ce qui fait que nous ne sommes plus dans les astres…mais dans le désastre!

Le soleil avait mis pourtant des habits de lumière pour attirer sa Juliette.

 

La lune avait pourtant mis une belle nuisette pour séduire son Roméo, arriveront-ils enfin à communiquer un jour…où une nuit?

Amibises à vous, je reviens sur terre

Le plus fort


Une grande journée, je le sens! Pas trop mal dormi, j’ai. En forme, à peu près je suis, Confiant, je reste….Un esprit chasseur m’habite (pas de réflexions, d’accord!!!)

Oui, je peux vous l’avouer, j’ai déjà tué trois mouches, les garces se posent ici et là avec une insistance et une arrogance, on dirait qu’elles sont chaussées de brodequins tant on les ressent sur soi. Comme je laisse tout ouvert la nuit, elles squatent un max, des femelles sans doutes!

Pas de répit, je retourne à la chasse….

Etonnant


Je me suis réveillé à peu près à l’heure de l’accident, mais là debout et étanche, les pieds touchant bien le sol, mais seul, si seul, très seul, trop seul.

C’est calme, très calme, trop calme…enfin bref, j’m’emmerde, y’a personne pour prendre un verre avec moi en cet instant solennel.

Ca fait bizarre, mais j’ai pas peur! J’ai trente deux ans !!!!

Vous “bilez” pas, je veille…

Amibises

Un anniversaire peu banal


Cette nuit, je fête mon 32ème. anniversaire!

Dans cette nuit là, après une grande manifestation avec le club de rugby, nous étions tous réunis sous ce chapiteau pour dîner, nous amusez, danser. Ce que nous avons fait sans retenue d’ailleurs!

Les heures passaient agréablement dans les bras de l’une, autour d’une table avec les autres, un moment pendant lequel le temps s’arrête pour nous appartenir pleinement. J’avais vingt quatre ans…

Et puis, certains commençaient à bailler, je faisais partie de ceux qui avaient une automobile et je ne refusais jamais de conduire. Deux de mes copains m’ont alors demandé de les ramener, pas de problème, ce qui fut fait et ensuite, je devais retourner m’amuser et ramener un petit reste de troupe………….Mais le sort en a décidé autrement, avec mes potes, à l’aller, la discussion m’avait tenu éveillé, hélas, au retour Morphée m’a emmené dans son monde……………………là où l’oubli du présent se fait sentir, là où le corps et l’esprit se fondent dans un sommeil inévitable.

D’un coup, j’ouvre les yeux, pourquoi? Je ne sais pas, mais je vois deux lumières et plus rien. La collision frontale a été brutale.

Je me suis réveillé deux où trois jours plus tard, dans la chambre 228 d’une clinique, les portes et fenêtres étaient toutes en biais, je voyais mes jambes bloquées dans d’affreux appareils, des poids pendaient aux bouts de celles-ci. Y aurait-il eu un blème???

Eh oui, blème il y a eu……………….des mois et des mois de réparation, réapprendre tout et enfin entamer ma nouvelle vie, la mort n’avait pas voulu de moi et réciproquement, non mais! D’autres n’ont pas eu cette chance, c’est pourquoi je sais qu’une étoile brille pour moi et qu’une autre me regarde…………

Cela fait donc trente deux ans…………Je suis jeune n’est-ce pas?

Amibises

L’Arbre,


Dans un arbre, il y a tant de ramures, de branches fortes, il y a celles coupées prématurément parfois,

Heureusement, il y a aussi de nouveaux bourgeons, mais tous sont nourris par la même sève,

Celle de l’amour et du bonheur qui tiennent allumé la flamme de l’espoir et de la foi en soi,

Pour que tous s’épanouissent il faut savoir débroussailler et faire entrer le soleil dans notre rêve,

Pour que jamais plus rien n’atteigne la croissance et la force de ce beau géant de bois,

Qui sert toute sa vie  à créer, construire, s’abriter et nous donner l’oxygène sans aucune trêve,

Merci bel arbre de t’être fourni de ce bourgeon sur lequel nous veillerons quoiqu’il en soit.

JR