Basse tension…


Mes mots ne sortent plus…

téléchargement Bouche zippée

Mes images sont dans la brume…

images4

Et pourtant…!

13240570 Bonobo

Alors, un peu de recul …

theatre_rideau

A plus … d’inspiration, de curiosité, de création, de découverte…

Je reviendrai plus tard… 🙂   et, je passerai pour voir ce que vous faites!!!

Pente Δ Côte…


…pour illustrer la fête de demain, voici cet exemple:

Explication JR, simple, sans autre bla bla…

Pente d’un côté                                             images Pente et Côte                                                 Côte de l’autre

Pour les puristes, l’explication est bien plus longue et beaucoup plus « tirée par les cheveux », soit:

Explication « symbolique »:

Dans les traditions chrétiennes, la fête de la Pentecôte est ainsi une occasion spécifique de célébrer le Saint-Esprit, troisième personne de la trinité chrétienne.

En cette occasion, les prières des chrétiens invoquent Dieu pour que l’Esprit-Saint leur soit accordé.

La Pentecôte commémore aussi le début de l’évangélisation, et donc la fondation de l’Église.

Ou encore;

Syndicalement parlant:

En France, le lundi de Pentecôte a été jour férié depuis le Concordat de 1801 jusqu’en 2004. Entre 2004 et 2007, suite à la décision du « gouvernerin Raffament » d’en faire une journée de solidarité envers les personnes âgées (mon œil, je me maaaaaaaaaaaaarre!), il reste férié mais devient non chômé pour beaucoup d’entreprises. Il redevient chômé, mais non payé dès 2008. Dans la polémique liée à cette mise en place, l’épiscopat français déclara qu’il n’y avait pas objection d’ordre religieux à sa suppression, mais réclama une concertation.

Il est dit aussi pour la Pentecôte:

  • « À la Pentecôte, la cerise est notre hôte ».
  • « À la Pentecôte, fraises on goûte ; à La Trinité, fraises au panier. »

T’as mis dans l’mille…


…Emile!

Fête du jour

EmileTitle par JJ Rousseau

Auteur Jean-Jacques Rousseau
Genre Philosophie
Pays d’origine France
Date de parution 1762

Les quatre premiers livres décrivent l’éducation idéale d’un jeune garçon fictif, Émile, et sont ordonnés chronologiquement, abordant, étape par étape, les questions éducatives qui émergent à mesure qu’il grandit. Le dernier livre traite de l’« éducation », ou plutôt le manque d’éducation des filles à partir d’un autre exemple fictionnel : Sophie, élevée et éduquée pour être l’épouse d’Émile. En effet, Rousseau s’oppose à l’éducation des jeunes filles et adopte une position très sexiste sur le rôle des femmes dans la société, à l’image de leur rôle dans la famille.

(source wikipédia)

Mon ficus est mon baromètre…


… santé physique et mentale, depuis vingt six ans il m’accompagne les bons comme les mauvais jours. Il ne mesurait alors que soixante dix centimètres. Aujourd’hui, haut de deux mètres cinquante, il m’a lancé un clin d’œil et a murmuré:

DSC05049(Photo du jour)

<<Dis-donc, coloc., tu ne vas pas « végéter » car ça, c’est ma spécialité, et, lorsque je ne n’allais pas bien et cela m’est arrivé bien des fois, tu as toujours été attentif,  prévenant même, alors tu vas te secouer un peu et virer ce vague à l’âme, okey…?!>>

…Je n’en suis pas revenu, et je suis à jeun, enfin un petit déj. dans le « cornet » tout de même!…

Il me demande même souvent si j’ai des nouvelles des personnes qui ont fréquenté nos murs, je lui réponds timidement que je n’en ai pas et que parfois cela me cause de la peine, et qu’elles sont sans doute sans doute allez vérifier si les feuilles sont plus vertes ailleurs…

J’ai réalisé que lui, baigné si tôt, par un soleil généreux savait où il désirait me propulser.

Je sais, c’est irréel, mais bon, j’aime le croire….

Je vous souhaite une bien belle et bonne journée…

(Ceci est une fiction, toute ressemblance avec des plantes ou des meubles existants ou ayant existé, ne serait que pure coïncidence…)

🙂

Plein d’idées bizarres…


…par une nuit sans lune.

téléchargement nuit sans lune

Motocyclette bloquée pour au moins deux semaines, automobile fatiguée, vélo crevé, j’espère que mes chaussures tiendront le coup?!

Des mots résonnent dans ma tête comme lassitude, amertume, déception, découragement à force d’attendre, tout un mauvais programme que j’ai du mal à suivre, à accepter!

Vivement que le ciel s’éclaircisse et illumine le paysage, le bonhomme, les journées noires supprimant ainsi les nuits blanches…

Oh bien sûr il y a eu quelques victoires, comme celle du fisc que j’ai négociée habilement, mon téléphone portable que j’ai réparé adroitement, cela suffira t’il à maintenir en moi ce brin de flamme qui a tendance à vaciller?!

Demain sera t’il un autre jour?

Bonne nuit à vous, moi, je dois négocier encore et encore.