Avant première…


…mon voyage, je veux dire ma quête a été bénéfique, j’ai atteint mes objectifs. J’ai tout fait pour m’en approcher en tous cas!

Alors je me sens plus libre, plus serein, moins  « ch’ai pas c’que j’aiiiiiiiiiii »!!!

Tout n’est pas parfait mais j’ai fait le maximum pour éloigner les remords comme les regrets, ce qui empêche de vivre.

J’espère pouvoir délirer à nouveau pour tout et rien en particulier. Prendre la vie au sérieux, d’accord, mais jamais sans humour.

Je lève donc le rideau…

Neuburg_Donau_Stadttheater_Vorhang

Et, à bientôt si vous le voulez bien…car vous le valez bien! 😉

Publicités

Relâche…


theatre_rideauPour faire un point, l’inventaire des sentiments, que reste t’il en rayon, qu’est ce qui est encore exploitable, autant de questions qui méritent des réponses pour une bonne stabilité lors de mes prochains périples… J’aimerais voyager léger… Ce qui ne veut pas dire seul…mais juste bien accompagné par des personnes qui tiennent bien le pavé.

images-travaux

Ne plus m’éparpiller et en prendre plein le « groin », un peu de recul…

Bye les potos………Je vais me ressourcer.

Quel bazar…


…et je suis en plein dedans!

Changer d’adresse de messagerie et de serveur de courrier comporte des risques majeurs pour le cerveau fatigué que je suis, si vous remarquez quelques erreurs que ce soit venant de moi, ne vous inquiétez pas, j’ai droit à trois mauvaises manipulations avant que l’on me coupe la main, donc, j’ai de la marge encore…;-)

En attendant de maîtriser le bazar, je reconnais que Google+ a quelques attraits sympas mais a la particularité de brasser dans le fond du bocal pas mal d’erreurs d’inscription, de paramétrages et met en avant des possibilités inconnues, certes utiles et plaisantes mais non gérées et insoupçonnées par le bonhomme…:-(

Je vais donc poursuivre, plutôt repartir à zéro pour faire place nette. J’ai pu remarquer un gain de vitesse de ma machine ainsi qu’une « simplification » d’utilisation (quand tout fonctionne bien!). Mon PC devient de plus en plus dépassé…

Mais là, il y a sans doute en cause mon inexpérience sur le sujet….Je suis si jeune et à la fois si dispersé… Ahhhhh jeunesse!

Bon, un p’tit café,  et je reprends l’entrainement

Bonne journée à vous

Très brèves…


Un chasseur bègue participe à un safari en Afrique. Un beau soir, alors que l’expédition revient vers le lodge en longeant un cours d’eau, chargée de trophées de chasse, il se met à courir en criant:

_Hip…hip…hip…

Tous les autres chasseurs répondent en chœur:

_Hourra!

Et ils sont écrabouillés par un hippopotame furieux…

:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Comment reconnait-on le sexe d’un chat?

–Rien de plus simple. Posez une soucoupe de lait à vos pieds.

S’il vient vers vous, c’est un chat.

Si c’est elle qui vient, c’est une chatte.

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Que faudrait-il pour réunir les Beatles?

Encore trois cartouches!!!

  😉   🙂   😉

(‘Alors suite à un intervenant, il suffirai aujourd’hui de deux cartouches….Il est vrai que cette brève n’est pas récente)

C’était hier….


…la St Marcel

Débardeur, maillot de corps, tricot de peau qui découvre les épaules

.Marcel

Pardon à tous les « Marcel »entassés dans les armoires et que j’ai oublié…

Désolé…. 😦

Mais grâce à l’expérience de Marla, voici un modèle beaucoup plus attractif……………

Merci à toi 🙂

frontbck Marcel noir

Les jours grandissent….


…mais ils ne feront pas plus de vingt quatre heures pour autant, c’est très dommage car la semaine sera chargée. Aujourd’hui, la journée a commencé à sept heures et vingt minutes, je sais, c’est très précis…

Après plusieurs rendez-vous sur place, j’ai du me rendre à Bourg en Bresse pour un déjeuner entre amis, une tête de veau ne se prend pas à la légère, elle se prend uniquement entre amis comme précédemment exprimé. 😉 quelle rigolade!!! J’aime lorsque le temps s’arrête pour profiter le plus longtemps possible des gens estimés, et cela me fait tellement de bien en ce moment.

Retour rapide à ma ville d’adoption pour approvisionnement d’andouillettes (de veau) afin de les remettre en mains propres (j’espère) au boulanger de mon coeur, homme du Bugey (voir articles écrits par votre serviteur). Cela se’ passera demain sur la place de Saint Trivier de Courtes, là où nous avons rendez-vous pour acheter une vingtaine de poulets de Bresse…Quelle course, j’en ai les pattes toutes bleues!

Tout pour se revoir autour d’une table car la vie est courte et tellement importante pour les rencontres de ce genre. 🙂

Pendant une acalmie, vers dix sept heures, j’ai eu la visite, chez ma maison,  d’un autre ami qui, croulant sous les embrouilles d’un monde économique foireux, a délaissé son entreprise le moment du partage d’une bouteille de crémant de Bougogne… La Dombes, c’est fait, la Bresse, j’en ai parlé et la Bougogne a été à l’honneur également! Un peu de douceur dans un monde de brutes…

Et je suis là pour vous vous dire que j’ai toujours des embrouilles d’ordinateur, de courrier surtout et que je n’ai pas accès pour l’instant à ma messagerie. Ahhhhhhhhh la poste!!!!

J’ai du créer un autre site pour cela, avec une nouvelle messagerie, si vous voulez échanger des mails avec Bibi, ma nouvelle adresse est:

Mes initiales (en minuscule), suivies du code postal de ma ville, @gmail.com et vous arriverez sur l’écran, j’espère?!?!?!

Je vous laisse pour passer à table, j’ai faim!

Paradoxe d’une nuit…


…faite pour dormir dans une obscurité normale, pour certains, et blanche pour les autres, ceux qui vivent des situations particulières.

Hier, je suis parti pour la journée, le point positif est que j’ai voyagé sur deux roues. Par un vent fort, je suis allé vivre des moments forts.

A proximité, je me suis arrêté pour prendre ou attendre un deuxième souffle qui allait me permettre d’avoir un certain recul nécessaire, voir indispensable.

Elle était bien là, attendant pour exercer son « droit », elle planait partout avec son visage vide enfoui sous sa capuche…

« …………………………………………………………………………………………………… »

Puis ce fut le retour, toujours sur mes deux roues car mes jambes se seraient bien volontier dérobées, il me fallait ça pour avancer sans trop réfléchir sinon aux dangers de la route, que j’ai parcouru sans vraiment prêter attention tant l’esprit tournoyait sans but, révolté mais en sachant que nul ne pourra rien…

Elle a été longue cette nuit, avec la « tête dans l’seau », je vais enrober les neuronnes, deux comme l’aiment à le relever … et je vais faire les soldes, bof, sans grande envie, mais au moins je participerai à la ruée nationale, un peu pour faire comme tout le monde et ainsi ne pas me sentir trop différent.

Un brin d’aventure, un déjeûner je ne sais où?!

Une destination à l’inspiration…Lyon où Macon, Chalon où Bourg (tiens, ça ne rime plus!!!)

Et le tout en bécane, heureusement que je l’ai celle-là….

Bonne journée… et à + sur la toile….enfin, pour moi déjà! 🙂