Menacé de disparition…?!


Une amie m’a envoyé ce lien hier soir, j’ai réfléchis…..longtemps………..et croyez-moi, en ces jours de fortes chaleurs cela m’a épuisé!

http://www.leprogres.fr/ain/2016/07/17/le-ramequin-du-bugey-est-il-voue-a-disparaitre

Je me suis souvenu que j’avais écrit sur le sujet le 24 août 2014. Je sentais déjà le risque?

La petite anecdote:

Le ramequin est fabriqué à base de lait écrémé, pas de « rebloche » nécessaire pour son élaboration…

…Contrairement à un  cousin, le reblochon, spécialité savoyarde élaborée à base de lait tiré d’une deuxième traite, en secret, plus gras et plus riche,  par les paysans du cru afin d’échapper à la taxe en vigueur en ces temps là…

« Son nom vient du terme savoyard re-blocher signifiant au xvie siècle « pincer de nouveau » ou « traire une deuxième fois », ou reblasse, d’un nom donné à une fraude locale, mais la pratique serait plus ancienne. La tradition veut que les fermiers du massif fissent une première traite pour le propriétaire (en général les abbayes), et une deuxième traite une fois la nuit tombée pour leur propre compte. Il semble en effet que dès la Renaissance, les fermages, dus en nature, aient été calculés en fonction du volume de lait trait. Le propriétaire ou son contrôleur vérifiait la traite pour en déduire le nombre de fromages dus par le fermier. Pour réduire sa redevance, celui-ci avait donc intérêt à faire une traite incomplète, qu’il achevait une fois le contrôleur parti. Ce lait de deuxième traite, peu abondant mais riche en crème, possède un taux de matières grasses supérieur et est donc de meilleure qualité. »

Voilà pour la petite histoire d’un fromage voisin qui ne démérite absolument pas…

Mais revenons au ramequin. J’écrivais alors:

« Début de copie de l’article du 24 août 2014

« Historique

Comme beaucoup de petits fromages fermiers dévolus à l’auto-consommation et issus de sous-produits laitiers (babeurre, petit lait, etc.), il est difficile de trouver précisément les origines du ramequin.

Ramequin

Le curé Joseph Tournier, dans son ouvrage « La Ville de Saint Rambert-en-Bugey aux xviie et xviiie siècles », paru en 1914, cite le chroniqueur Dubois relatant un repas pris dans le cabaret d’un dénommé Lacaille :

« Le vin était servi dans des bouteilles d’un bleu verdâtre et à goulot évasé, des feuillettes. Ces feuillettes arrivaient accompagnées d’un ragoût de fromage, une espèce de fondue qui se fait avec un fromage du pays. »

Jusqu’en 1945 à peu près, le ramequin était fabriqué quasiment exclusivement dans les fermes de hameaux attachés à Saint-Rambert En Bugey, principalement à Grattoux et Morgelas. Dans ces fermes, personne n’aurait gaspillé la moindre denrée. Aussi, lorsqu’on faisait le beurre, il restait toujours un lait écrémé (le babeurre) qui caillait naturellement assez rapidement. On ne le jetait pas, et après plusieurs manipulations naturelles, on le transformait en petites tomes d’une teinte ocre clair et quasi translucide, qu’on laissait longuement affiner.

Fromagerie_Saint-Rambert

Présentation

C’est un fromage sec d’environ 7 cm de diamètre, de couleur ocre et d’apparence translucide fabriqué à partir du babeurre de lait de vache.

On le mange fondu. Le ramequin (le mets emploie l’appellation du fromage) est le plat convivial par excellence dans le canton de Saint-Rambert-en-Bugey, où on le consomme ou déguste souvent accompagné d’un saucisson à cuire et d’une salade verte.

Ce plat se prépare en faisant tout d’abord fondre du beurre (compter 50 g pour 4 personnes) dans un caquelon en fonte ou en céramique préalablement frotté avec une gousse d’ail ; puis rajouter une cuillère à soupe de farine et faire légèrement blondir le mélange. On découpe ensuite les ramequins en fines lamelles pour les faire fondre progressivement dans environ 3 dl d’eau chaude tout en tournant en permanence avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le ramequin ait une texture homogène (ni trop épais, ni trop liquide). On sale légèrement en fonction de l’affinage et l’on poivre plus généreusement juste avant de servir sur un réchaud au centre de la table.

Ramequin-fondu

Fin de copie… »

Sentir le risque au sujet du Ramequin  Bugiste, le terme a été choisi au hasard tout en étant bien à sa place!

Nous en avons fait tourner de ces ramequins, de chez « Pascaline » en passant par « Jérémie » à Argis, à la cabane à « Titoïe »au bord de l’Albarine à « La Pièce », chez les amis lors de réunions diverses, partout et nulle part, ici et là trônaient bien souvent le caquelon et les grosses couronnes de pain du père Chausson… Nous achetions les tomes de fromage chez le père Guillot, puis chez Gonin… et nous arrangions le monde à notre façon…  tout en nous forgeant une haleine de chacal à force de tremper et dévorer les dés d’un pain cuit au bois dans ce caquelon odorant.

Ce qui nuit le plus à cette spécialité bugiste, à mon humble avis, c’est que les gens ne savent plus se réunir, rire ensemble, partager simplement. L’éloignement de certains pour le travail, pour raisons familiales ou pour simplement quitter la vallée de l’Albarine pourtant si belle est le plus grand danger pour ce petit rond de fromage maigre…

Le temps aussi fait payer son lourd tribut en rappelant  les anciens qui savaient si bien faire tourner les morceaux de pain…

 

Publicités

Ma synthèse d’un tour en France


Il a fallu attendre la 19 ème étape pour chanter « cocoricoooooo »,

…Ils se moquent de nous!

Ils sont invités à participer à ce grand rendez-vous sportif et ils nous permettent de ne gagner qu’une seule étape?!!

Le premier jour, j’ai observé.

Le deuxième jour, j’ai pensé que c’était dans la Manche…Pensez-vous, c’est Peter Pan qui a gagné, heuu, Peter Sagan, pardon…

A Villars Les Dombes, c’est juste à côté de chez ma maison, Mark Kavendish à prononcé des noms d’oiseaux dans tout le parc!!! Les perroquets me les ont répétés!!!

L’étape au départ de Bourg en Bresse (c’est chez moi, enfin…pas loin) Jarlinson Pantano, un pédaleur d’un pays du « feu de dieu » tellement c’est pas à côté, ce gars là a eu le Culoz de l’emporter!

Alors, j’ai décidé de marquer le coup cet après midi.

Parce que oui, Mesdames et Messieurs…Il faut bien le savoir

ILS VIENNENT POUR GAGNER!

Départs

Arrivées

Distance Vainqueurs d’étapes Maillots jaunes
1 Mont-Saint-Michel_Utah Beach Ste-Marie-du-Mont  188 km Mark Cavendish (Gbr) Mark Cavendish
2 Saint-Lô  Cherbourg-Octeville 183 km Peter Sagan (Svq) Peter Sagan 
3 Granville Angers 223,5 km Mark Cavendish Peter Sagan
4 Saumur Limoges 237,5 km Marcel Kittel (All)x Peter Sagan
5 Limoges Le Lioran 216 km Greg Van Avermaet (Bel) Greg Van Avermaet
6 Arpajon-sur-Cère Montauban 190,5 km xMark Cavendish Greg Van Avermaetx
7 L’Isle-Jourdain Lac de Payolle 162,5 km xSteve Cummings (Gbr) Greg Van Avermaetx
8 Pau Bagnères-de-Luchon 184 km Christopher Froome (Gbr) Christopher Froome
9 Vielha Val d’Aran Andorre Arcalis 184,5 km Tom Dumoulin (Hol) Christopher Froome
Repos à Andorre x x
10 Escaldes-Engordany Revel 197 km Michael Matthews (Aus) xChristopher Froome
11 Carcassonne Montpellier 162,5 km Peter Sagan (Svq) xChristopher Froome
12 Montpellier Mont Ventoux 178 km Thomas De Gendt (Bel) Christopher Froome
13 Bourg-Saint-Andéol  _La Caverne du Pont-d’Arc  37,5 kmclm xTom Dumoulin (Hol) Christopher Froome
14 Montélimar _Villars-les-Dombes Parc des Oiseaux 208,5 km Mark Cavendish Christopher Froome
15 Bourg-en-Bresse Culoz 160 km Jarlinson Pantano (Bré) Christopher Froome
16 Moirans-en-Montagne  Berne 209 km xPeter Sagan (Svq) Christopher Froome
Repos à Berne x
17 Berne Finhaut-Emosson 184,5 km Ilnur Zakarin (Rus) Christopher Froome
18 Sallanches Megève 17 km 

clm

Christopher Froome Christopher Froome
19 Albertville _ Saint-Gervais-Mont Blanc Le Bettex 146 km Romain Bardet Christopher Froome
20 Megève Morzine 146,5 km Ion Izaguirre Insausti Christopher Froom

21             Chantilly                                          Champs Elysées                     (trop long!)    JR/Harley 

Heuuuuuuuuuuuu, je me suis noté vainqueur sur les Champs Elysées, non mais, y’croyaient quoi les « pédaleux »???

Alors l’autre, l’English, il arrive et y’croque tout,

« Froome Froome sur mon vélo,

Tous les autres sont des zéros. »

Bravo à tous ces courageux…même s’ils ne sont pas de chez nous, ils sont là parce qu’ils aiment notre pays et nous leur rendons bien…

:-)

Fiewwwwwwwwww, suis crevé moi…

J’ai vu de la lumière…


…alors je suis entré!

Ai-je bien fait?

Après dix jours de « vagues à bondage » je suis de retour. J’ai fini mon manuscrit et j’en suis ravi car il m’a pris une bonne partie de ma vie…

Le voici:

untitled-Femmes

Il faut prévoir un peu de temps pour le lire et un peu plus d’une vie pour le comprendre…

Mais non mesdames, nous vous aimons! Enfin moi je… 😉

Ce que j’ai écrit est beaucoup plus digeste, il traite de moments forts de ma vie et s’oriente sur ce que je voudrais qu’elle soit demain. (pas forcément samedi, car nous serons samedi demain, pff!)

Bien, encore une nuit à avoir trop chaud, je suis « lit-téralement » brisé, Le ciel est bas et lourd avec des nuances de gris plus que moins sombre.

Il est connu que: « l’horizon tale lorsque le sommeil détalle… »

Je vais au garage et m’éclairer à la bougie…

0etat-bougies

 

 

 

 

 

Après avoir croqué un beau croissant de:

croissant_lune 1

 

 

 

 

 

Ce qui rechargera mes:car battery jump start set studio isolated

L’après match… PortuFrance


…et même un peu avant et pendant!

Et cette nuit, il y a vraiment eu « tapas nocturnes« !!!

Je n’ai ni la « gueule ni la langue…de bois »… mais à force d’astiquer cette coupe d’Europe alors qu’elle restait à gagner, ces messieurs de la presse sportive ont gâché le plaisir. J’espère qu’il « l’a ramèneront » moins à présent.

Rien n’est jamais joué avant le coup de sifflet final. L’ont-ils oublié? Les gargarismes télévisés ne suffisent pas pour aboutir…et il y en a eu des palabres et des « moi je ».

J’aurais aimé que cette coupe d’Europe soit gagnée par les bleus, hélas ce matin, les âmes seules ont des bleus…

Le Portugal a remporté cette coupe avec une part de jeu, une part de chance, une part d’humilité et une grosse part d’espoir, ça paie non???!!!

Je le sentais, rien n’est plus fort que l’espoir d’un peuple, nous ne la méritions pas…… peut être. ……..pour une prochaine fois?

Le meilleur a gagné!

Personnellement, mon ballon est ovale, je reconnais que c’est alors plus facile de faire un billet un peu acide sur le sujet.

Bah, il reste le tour de France et les jeux olympiques pour refaire le monde…………..

 

La soirée aura un parfum de « fine ale »…


…mais la cage dorée sera fermée…

téléchargement cage dorée xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

SUPER BOCK

 Bière Blonde Portugaise 

Bière leader au Portugal qui présente des arômes riche et complexe, et légèrement fruité (groseille). Une saveur authentique en raison de son brassage à partir de matières premières sélectionnées pour leur excellente qualité.

La bière la plus vendue au Portugal

5836-0w300h300_Super_Bock_Biere_Blonde_Portugaise finale du 10 juillet 2016(com moderação)

EN ACCOMPAGNEMENT POUR DES TAPAS NOCTURNES