A ciao bonjour….


Image

Publicités

poésie…?


…bon, d’accord! Mais en poésie populaire…

MADRIGAL

Vous qui n’aimez pas qui vous aime

Ni qui vous serait aimer

Et ne donnez de vous-même

Que ce que voulez donner.

Moi qui vous cherche et vous aime

D’un cœur tendre et sans danger,

Je ne vous suis qu’étranger.

Mais, hélas! L’étrange peine

Que celle qui fait aimer

Sans soucis que l’on vous aime

(La Bohème et mon cœur)

Quand je revis ce que j’ai tant aimé,
Peu s’en fallut que mon feu rallumé
N’en fît l’amour en mon âme renaître;
Et que mon cœur, autrefois, son captif,
Ne ressemblât l’esclave fugitif
A qui le sort fait rencontrer son maître.
Voici un autre texte dans un esprit similaire….Le premier pourrait s’adresser à….

derrière le miroir…


…il se passe toujours quelque chose! Quoi, comment le savoir vraiment? Mais je suis « fait » de telle sorte que je sens ces choses, cela m’est déjà arrivé et là je sens une éruption imminente…

Image

Bien où mal cela fait toujours avancer, de toute façon j’ai trop exploré cette quatrième dimension ces dernières nuits pour ne pas m’attendre à un immense bouleversement.

Si chaque jour est un autre jour il faut espérer en mieux, le « lourd » du quotidien doit faire tourner la roue de la vie sur des chemins moins chaotiques.

Je vais donc laisser mon esprit se poser, se reposer même et attendre tout en appréciant le présent.

Voilà une petite note de surnaturel qui, ma foi, ne doit pas m’effrayer…

Bonne journée et à plus sur cette toile.

Epicétou… 🙂

Quel changement….


…voilà ma journée administrative terminée.

Ils m’ont changé mon identité, eh oui, ils peuvent tout!

Le formulaire ne demande pas mon nom mais : NUMÉRO DE DOSSIER

Pour le sexe, je n’ai pas osé répondre, c’est trop indiscret, après quelques minutes, j’ai tout de même écrit :

OUI, DE TEMPS EN TEMPS

Mais ça dépassait des cases!

Ensuite, il fallait que je prouve la longueur de temps pendant laquelle j’ai exercé, là, je ne me suis pas dégonflé (ah non, je vous en prie, ne vous y mettez pas!) j’ai simplement écrit:

CELA NE VOUS REGARDE PAS

Ben oui m’enfin, la question était sous celle du sexe…. »Non mais, la longueur et puis combien de temps!!! »

Tout le long comme ça, j’étais déphasé à donf, toutes les personnes que j’ai croisées avaient  un air bizarre, j’ai même orienté un guerrier berbère qui avait perdu ses….armes.

J’ai eu droit à un reset complet, z’ont tout mélangé, brassé, mouliné…

En sortant, j’ai même admiré une superbe machine garée devant l’édifice, au bout de quelques minutes j’ai trouvé les clefs dans ma poche, quel bol!!!

Je suis rentré avec, en regardant bien dans les rétros pour vérifier que je n’étais pas suivi.

Au bout de quelques kilomètres, j’ai ressenti un apaisement, il faut dire que j’avais la bouche grande ouverte pour créer une circulation d’air avec les oreilles afin de refroidir et chasser les buggs du cerveau. Avec le casque qui bloquait les pavillons, cela a mis un peu de temps.

Mais voilà, je suis là…………………et vous savez quoi, CA VA BIEN et vous?

Eh oui, ils l’ont pensé sans doute aussi………………..Je suis fêlé…………………..Mais comme me l’a dit une amie, les gens fêlés sont particuliers, ils laissent entrer la lumière!!!

Je ne donne pas cher de ceux qui font la gueule trop souvent car ils vivent dans l’obscurité………..

Allez, ciaoooooooooooooooooooooo les gens….. 🙂

Mauvaise chute….


…mauvais gag aussi, suite à un RV sauvage, oui je dénonce la dureté et l’insensibilité de l’action, j’ai été expulsé de mon lit douillet (dans lequel je dormais sans David!!!), en pleine nuit, alors que mon rêve n’était pas terminé je suis soumis à la dureté de cette réalité.

Je dois être présent à neuf heures avec les dossiers concernés (non, non, c’est bien en un seul mot!).

Pas de pilote automatique pour me permettre de prolonger mon sommeil, de toute façon il est impossible de poursuivre un rêve après une telle agression. Si je tenais le fou qui a inventé le réveil!

Deux heures pour me préparer et il me faudra bien ça pour être opérationnel pour affronter une heure de route en prenant soin d’éviter tous les obstacles éventuels.

Je vous laisse quelques heures, eh oui, j’ai du boulot et vu l’endroit où je me rend, c’est pas gagné, quant au moyen de locomotion……que faire, voiture, vélo, moto?

Oui la moto, ce sera bien, comme un lever du jour en pleine nuit, la quatrième dimension…Par contre, il faudra que je tienne dessus car il n’y a que deux roues…

Que ma vie est dure…Mais c’est la mienne… 😦

Dormez bravas gens, il est 6h00 et tout va bien….(pour vous)

Aujourd’hui…


…tout comme hier, c’est la St Roland Garros!

Image

Naissance 6 octobre 1888
Saint-Denis de la Réunion
Décès 5 octobre 1918 (à 29 ans)
Saint-Morel
Nationalité Drapeau de France France
Profession Aviateur
Distinctions Légion d’honneur

Tennis-man? Non, amoureux du rugby!!! Non mais!

Le nom de Roland Garros est généralement associé au tennis. En effet, Roland Garros avait adhéré au Stade Français en 1906 avec le parrainage de son condisciple D’HEC, Emile Lesieur (athlète et joueurs de Rugby), et c’est ce dernier qui en 1927, devenu président de la prestigieuse association, exigea fermement que l’on donnât le nom de son ami Garros au stade de tennis parisien qu’il fallait construire pour accueillir les épreuves de lacoupe Davis ramenée en France par les «Mousquetaires ». Dixit le compte-rendu : « je ne sortirai pas un sou de mes caisses si on ne donne pas à ce stade le nom de mon ami Garros. »

Epicétou (c’est trop d’la balle!)

cela fait réfléchir ….


….mais cela n’inquiète pas tout le monde pour autant!

« Je pense que j’ai raison, donc je suis…. » Voilà sans doute la pensée de beaucoup…

Source de La fondation de France:

Un Français sur 10 souffre de grande solitude, c’est-à-dire qu’il n’a pas ou quasi pas de relations sociales avec autrui.

Un Français sur 4 est en situation de « précarité relationnelle », c’est-à-dire qu’il n’a accès qu’à un seul réseau social (travail, famille, amis, etc.).

Un Français sur 3 n’a pas de contact avec sa famille

Un Français sur 5 n’a pas ou quasi pas d’amis

Une personne en emploi sur 5 n’a pas de relations sociales au travail

Pauvre monde! Allez, je te quitte car j’ai du monde à voir, à aider, à écouter….et avec qui je vais parler sans faire de mauvaises critiques des absents…

Le 29 mai 2012, fête de Aymard (pauvre Jean, où…pauvres gens 🙂

A ciaoooooooo