Un peu de détente…


Un homme retrouve un de ses amis assis dans un fauteuil roulant pour handicapé… 

– Qu’est-ce qui t’est arrivé ?

– Un accident de voiture, les médecins ont dit que je resterai paralysé à vie.
– Mon pauvre ! c’est épouvantable !
L’autre lui fait signe de se pencher et lui glisse à l’oreille :
– C’est un secret, ne le répète à personne, mais je n’ai rien.
J’ai tout simulé pour toucher les cent briques de l’assurance, et ça a marché !
– Et tu vas jouer au paralytique toute ta vie pour cent briques ?
– Bien sûr que non, la semaine prochaine, je pars pour un pèlerinage à Lourdes…
Aux Urgences
Un homme est transporté aux urgences à l’hôpital avec les deux oreilles sérieusement brûlées.
– Comment est-ce arrivé lui demande le médecin de service.
– Figurez-vous que j’étais en train de repasser une chemise quand le téléphone se mit a sonner.
Alors machinalement, j’ai porté le fer à mon oreille et j’ai fait : « Allo ! »
– D’accord pour l’oreille droite, je comprends, mais l’autre ?
– L’autre, c’est quand j’ai voulu appeler l’ambulance…

Dans un café parisien
Un homme est en train de s’enivrer en buvant cognac sur cognac.
Une dame qui se trouve à la table voisine lui dit :
– Monsieur, vous devriez arrêter.

Songez que chaque année, l’alcool tue plus de trente mille Français…
Et l’autre répond :

– Je m’en fous une fois, je suis belge !

Deux grand-mères Alsaciennes discutent
– Ma petite-fille se marie la semaine prochaine !
– Ah, vraiment ?

Félicitations ! et le mari vient d’où ?
– De Faïsbouck, mais ne me demande pas où c’est !

Intéressée
Deux copines discutent :
– Et toi, c’est qui ton auteur préféré ?
– Mon amant.

  • Ah bon ?

Et qu’est-ce qu’il écrit ?
– Des chèques.

La vérité sort de la bouche des enfants
Dans une classe de CM2, l’instituteur donne un cours sur la faune africaine.
Il dit :

– Le lion est le roi des animaux, il ne craint qu’un seul animal, lequel ?
Un petit garçon lève le doigt et répond :

– La lionne.

Délirante… 
Un médecin examine une vieille dame qui est en pleine agonie.
Il demande à son mari :
– ça fait longtemps qu’elle râle comme ça ?
– Depuis qu’on est mariés.

Publicités

En vrac…


« Quoi qu’on dise, un mariage raté est tout de même plus joyeux qu’un enterrement réussi »

Yvon Audouard

Avril fait la fleur, mai en a l’honneur

°°°°°°°°°°

Une femme demande à son mari:

_ qu’est-ce que tu fais?

_ Rien!

_ Rien…? Ça fait une heure que tu lis le certificat de mariage.

_ Je cherche la date d’expiration.

°°°°°°°°°°

Si, derrière toute barbe, il y avait de la sagesse, les chèvres seraient toutes prophètes.

Proverbe arménien

Détente…


Une femme dit à son mari:

_ Les voisins sont tellement amoureux!

Il l’embrasse, la caresse, il l’a prend dans ses bras… Pourquoi ne fais-tu pas la même chose?

_ Parce que je ne connais pas la voisine!

°°°°°°°°°°

Un couple, en froid après une dispute, sillonne la campagne en voiture. Passant devant une ferme où l’on aperçoit des ânes et des cochons, le mari tente de briser la glace en faisant de l’humour et dit:

_ Tiens, de la famille à toi?

_ Oui, par alliance! Répond la femme.

°°°°°°°°°°

La preuve qu’il existe une forme d’intelligence extra-terrestre, est qu’elle n’a pas essayer de nous contacter.

°°°°°°°°°°

Une p’tite sympa…


téléchargement bougie de cire

Idéale pour premier sourire… 🙂

Un couple de gens âgés discute le matin au petit déjeuner. La femme dit à son mari:

_ Chéri, je crois que l’on commence à avoir de sérieux problèmes de mémoire. Il faut se résoudre à tout noter pour être sûr de ne rien oublier…

Le vieil homme n’est pas du tout de cet avis. Et il tient à le prouver tout de suite en allant au supermarché:

_ Que veux-tu que j’achète?

La femme réfléchit:

_ Voyons, nous avons besoin de beurre, de lait et de pain.

Le mari répond:

_ Facile!

Son épouse ajoute:

_ Choisis bien du beurre salé et du lait demi-écrémé. Et prends une baguette…

Voilà notre homme qui, sur le chemin du supermarché, répète sans s’arrêter:

_ Beurre salé, lait écrémé, baguette… Beurre salé, lait écrémé, baguette.

Il revient une heure plus tard, tout content, avec un sac de pomme de terre et un paquet de café. En l’accueillant, sa femme s’écrie:

_ Tu vois que tu n’as plus toute ta tête, tu as oublié le jambon! 

Vite fait….


Un touriste breton dont la voiture est immatriculée 22(Côte d’Armor) est en vacances à Marseille. Il descend le Boulevard d’Athènes pour se rendre sur le Vieux Port. Il est 14 heures et comme d’habitude, c’est le grand embouteillage. Devant la voiture du breton se trouve celle d’un Papy marseillais.

Le dit Papy change de file en permanence, un coup à droite, puis à gauche, puis il revient à droite et ainsi de suite.

Ulcéré, le breton s’énerve et parvient enfin à le dépasser. Arrivé à la hauteur du papy, il se penche vers sa fenêtre de droite et hurle : « Alors le vieux, vous arrêtez de changer de file sans arrêt ! On roule à droite un point c’est tout ! »

Le brave papy, qui a sa fenêtre ouverte, regarde le breton d’un air complètement étonné et lui répond : « Oh fada ! Ici on est à MARSEILLE ! On roule ni à droite ni à gauche ! »

Le conducteur breton n’en croit pas ses oreilles et enchaîne : « Ah bon ! Et vous roulez où à MARSEILLE ?

Le Papy lui rétorque alors : « Eh, comme d’habitude couillon, on roule à l’ombre ! »

Une bien belle histoire…


 Pierre, 98 ans et aucun ennemi !
 

Tous les golfeurs devraient vivre assez vieux  pour devenir ce genre d’homme !…
Vers la fin de la messe  du dimanche, le prêtre demande :

« Combien d’entre vous ont pardonné à leurs  ennemis ? »
80 % des gens lèvent la main.
Le curé répète  sa question.
Tous lèvent la main cette fois-ci, sauf un  vieillard, un golfeur passionné qui s’appelle M. Pierre
Il  assiste à la messe seulement quand la météo est mauvaise.
«  Pierre,… puisqu’il ne fait pas assez beau pour jouer au golf, je  vous souhaite la bienvenue dans notre église. Vous ne voulez pas  pardonner à vos ennemis ? »

« Je n’ai aucun ennemi »,  répond-il tranquillement.

« Pierre, ceci est très inhabituel.  Quel âge avez-vous ? »
« 98 ans ».
Toute la foule se  lève et l’applaudit.
« Pierre, pourriez-vous, s’il vous  plaît, venir devant l’autel, et nous dire comment une personne peut  vivre 98 ans et n’avoir aucun ennemi ? »
Le vieux Pierre  marche le long de l’allée et vient dire tout simplement au micro :
« Ils sont tous morts, ces fils de putes !…  »

Bon, ce n’est absolument pas culturel, mais cela a eu le mérite de me faire rire un peu…