Bu le thym…


…de santé.

Historique:

Depuis plus de 12 000 ans, le thym fait partie de la vie quotidienne des humains, tant pour ses usages médicinaux et cosmétiques que culinaires. Les Sumériens et les Égyptiens de la haute Antiquité l’utilisaient pour embaumer leurs morts. Chez les Romains, on faisait brûler du thym pour purifier l’air et éloigner les animaux nuisibles. On s’en servait aussi pour aromatiser fromages et boissons alcooliques. Les militaires en mettaient dans leur bain pour se donner de la vigueur. Au Moyen Âge, le thym était réputé pour donner du courage aux chevaliers.

De nos jours, l’huile essentielle de thym et le thymol, un de ses composants, sont couramment utilisés pour la confection de savons et de cosmétiques divers. En Amérique du Nord, l’une des marques les plus populaires de rince-bouche (Listerine) contient du thymol ainsi que de l’eucalyptol et du menthol. Il entre aussi dans la composition de quelques dentifrices. En Europe, le thym compte encore parmi les plantes les plus fréquemment recommandées contre la toux et l’inflammation des voies respiratoires. Pour en savoir plus sur les usages culinaires du thym, consultez notre fiche Thym dans la section Nutrition.

Invitée surprise…


…mais que vois-je, je ne vous attendais pas!

DSC04955

Moi:

<<Bienvenue chez moi après ce long voyage.>>

Elle:

<<…, .., ….>>

Moi:

<< Le voyage a t’il été sympa, pas de grève du personnel au sol, de Stewart capricieux, de commandants de bord en difficulté, car nous sommes en France ici?!?>>

Elle:

<<……, … ….., ……….., ..!>>

Moi:

<< Ah, vous êtes arrivée en coléoptère personnel, mazette, vous avez les moyens!?!>>

***

C’est vraiment un grand bonheur d’avoir une invitée qui ne monopolise pas l’assemblée par une conversation pesante et…, enfin…. vous me comprenez! 😉

Nous avons passé un petit moment sympathique pendant lequel nous avons échangé quelques propos du moment, grèves, insécurité, pouvoir d’achat, orgies de bouffe de fin d’année, évoqué aussi les sans abris (comme toutes les années, l’actualité et les élus en parlent beaucoup, puis au 02 janvier, ils ont tous trouvé « refuge » et silence radio le reste du temps, merveilleux non?!). Mais l’heure passe et il est temps de dormir…

Je lui ai offert la chambre d’ami(e)s:

DSC04964

Mais je me suis tout de même renseigné sur elle, sa famille tout d’abord et son histoire ensuite…lisez plutôt:

Sa famille:

La plupart des coccinelles sont de petite taille, de 0,1 cm à 1,5 cm. Leur corps a une face ventrale plane et la forme d’un dôme arrondi ou ovale pourvu de courtes pattes portant des tarses à quatre articles (tarses cryptotétramères, ah… ça, la famille…!!) dont le 3e très petit est inséré dans le 2e dilaté cordiforme, le 4e étant allongé et muni de griffes bifides. Les élytres (de bon vin!!! 🙂 ) peuvent être marquées de taches, points ou bandes. La tête noire inclinée de haut en bas est plus ou moins recouverte par un pronotum (non, non, c’est pas cochon!) avec deux taches blanches de part et d’autre, le pronotum formant un bouclier. Les courtes antennes sont composées de 11 articles, les 3 derniers élargis en massue (antennes monoliformes se rétractant au repos).

Son histoire:

Dans le langage courant, on appelle aussi la coccinelle « bête à bon Dieu », car elle est la meilleure amie des jardiniers (Les anciens prédisaient du beau temps lorsque la coccinelle s’envolait) et surtout, parce que, selon une légende remontant au Moyen-âge, elle porterait bonheur. Ce surnom remonte au Xe siècle. Condamné à mort pour un meurtre commis à Paris, un homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte. En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée. Mais une coccinelle se posa sur son cou.Le bourreau tenta de l’enlever, mais le coléoptère revint à plusieurs reprises se placer au même endroit. Le roi Robert II (972-1031, c’est pas d’hier!)) y vit alors une intervention divine et décida de gracier l’homme. Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé. Cette histoire s’est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur qu’il ne fallait pas écraser.

Un peu de rêve, d’imagination, d’évasion m’enfin…! 🙂

Un peu long??? Bof, j’aime bien une

Petite note positive et légère

Pour finir cette année de galère…

🙂

Court et intérressant…


« Éternité est l’anagramme d’étreinte. »

de Henry de Montherlant

***

« On est fait pour vieillir, et non pour mourir, qui veut dire s’arrêter. »

de Jacques Brel

***

« Savoir donner, peu le savent, c’est le secret du bonheur. »

de Anatole France

Madame, Monsieur…


…tout le monde.

J’ai bien dormi, toujours lorsque la neige couvre le sol, pourquoi? Je ne saurais vous le dire! Pendant cette longue nuit, j’ai fais un rêve tellement clair dans mon esprit à mon réveil qu’il a bousculé ma façon de voir le présent et aussi l’avenir…C’est bizarre et tellement évident aussi, je vous explique:

Le vécu, le tien, puis le tien, chers visiteurs le vôtre aussi, celui de toutes personnes confondues, vous qui affrontez un quotidien banal, particulier, spécial, etc…

Le cinéma rassemble dans ses salles une foule incommensurable de spectateurs pour relater telle ou telle aventure de fiction souvent, d’histoires vraies parfois, sur les sujets les plus variés aussi dont les rôles sont tenus par des humains au demeurant très quelconques en fait.

Les succès engendrés sont portés à la connaissance de toute la planète et les acteurs, d’abord « nominés » puis primés, enfin élus meilleurs ci ou ça. Ce qui fait la fortune de beaucoup…. Ces « scénar » sont le fruit d’imaginations fertiles mais également  d’histoires vécues, comme je l’ai écrit plus haut, histoires vécues donc par vous et vous et portées à l’écran par d’autres….

images de salle de cinéma 30 12 2014

Ma réflexion, car je ne veux pas en faire des tonnes et des tonnes, les vedettes, les stars…., ce sont nous, toi, vous tous, ici et là, qui affrontez les réalités de la vie et qui n’avez pas le temps d’en faire un recueil prêt à être vendu…Chacun imagine alors ce qu’il ferai dans l’histoire qui est relatée. Tout cela a du bon, à condition que nous en parlions ensemble ensuite!

La vie de chacun est digne de figurer à la une, et pour ma part, je suis heureux et fier de vous connaître, de vous côtoyer au quotidien même si vous ne piétinerez jamais un tapis rouge sous les flashs incessants et aveuglants.

Nous aimons cependant les récits portés à l’écran mais ils ne sont que le reflet du vécu de chacun d’entre nous, avec les difficultés rencontrées, les dénouements heureux aussi et souvent la fin que nous voudrions apporter, c’est peut-être là que le cinéma fait du bien…?!

Nous pouvons bénéficier de tout cela si la communication fonctionne et reste digne de ce nom… A tous…bravo…!

Voilà un rêve un peu déroutant, une utopie, mais bien sympa et pas si mal, et qui, j’espère voyagera dans les 46 pays étrangers qui visitent ce blog, celui d’un homme mûr avec une âme d’enfant…

J’ai aimé rêver cette nuit.

Belle journée à tous……………et, à moi aussi… ben tien! 🙂

Le coeur ramolli…


…en regardant cette émission sur mon pote Jacques Brel, chanté par un autre poète.

En ce jour calme de décembre ou il n’y a pas grand chose à faire après une ballade hivernale, marcher en regardant les peupliers danser sous le vent froid….

…cela m’a rempli de bonheur et la grisaille de l’hiver prend une toute autre ampleur…

Je n’ai rien trouver de mieux que vous la faire écouter…si vous aimez…

Pour ceux qui se souviennent, cadeau!