Un peu froissé…


“Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.”

(Lao Tseu)

Alors ce matin, tôt, je suis sorti, j’ai longé la rivière, à contre-courant, mais je n’ai vu passer personne!

J’y retournerai demain…

Publicités

Tu as pris de l’altitude….


….mais tu ne n’atterriras plus hélas…

De Bretagne, dès l’atterrissage à Nantes Atlantique, tu as bravé tous les rond-point de cette région avec « Picasso » comme si tu voulais décoller et quitter cette terre qui semblait t’emprisonner. Ta passion était née!

Tu m’as accompagné en tant que passager pour mes débuts de motard…

Je t’ai accompagné en tant que passager pour tes débuts de pilote…

Avec toi, j’ai fait quelques vols;

  • Au dessus de l’île de Bréhat, brrrrrrrrr, là déjà, ce trou d’air au décollage m’avait glacé le sang, pour le survol de ce coin de paradis, un 14 juillet à bord de l’avion que j’avais affrété pour toi « Fêtnat » comme j’aimais te nommer.
  • Au dessus du barrage de Vouglans, j’ai compris que ta passion grandissait au quotidien, copilote, j’ai partagé avec plaisir ces quelques escapades.
  • Au dessus du Bugey, nous avons survolé mon lieu de naissance, j’avais auparavant averti ma sœur qui faisait de larges moulinets pour nous saluer alors que toi tu excellais à éviter mes montagnes tellement cette vallée est encaissée!

 

De Tel Aviv à New-York tu as laissé une empreinte.

Citoyen du monde, tu as passé bien des frontières, mais sans jamais oublier le nid, en Haute Savoie, à deux pas de la Suisse où tu as exercé avant de t’envoler pour ces Etats Unis où tu as ressenti la distance… et tu as commencé à affûter ton esprit critique 🙂

Cette volonté de créer ton mouvement, l’O.E.I.L. baptisé ainsi pour crier au monde que;

Les membres de « l’Organisation des Électeurs  Inquiets et Lucides »… ne lâcheront jamais l’affaire. 🙂 tu nous en as parlé bien souvent 🙂 !

Une seule voix, la tienne = un seul membre, toi!!! 🙂

Hier, tu as posé ton appareil, un peu trop brutalement, tu vas à présent planer dans nos souvenirs…

Un avion de tourisme s’écrase à Corlier (Ain) : deux personnes sont décédées

« Ce mardi après-midi, vers 16h30, un avion de tourisme s’est écrasé sur la piste l’altiport de Corlier, dans l’Ain. Les deux personnes à bord, des membres d’un aéro-club du Mâconnais, sont décédées. » 

Ta passion, au point d’acquérir ton propre appareil, t’aura fait vibrer, pendant un temps tu allais et venais avec ton manuel d’instruction dans ta mallette, tu poussais ma porte ou celle du troisième larron, vêtu de ton imperméable avec l’ami du moment « Aberlour » …

Avec toi j’ai passé quelques limites que je n’aurai sans doute jamais atteintes.

De Édimbourg à Montpellier, de Saint-Brieuc à Garnerans …. et j’en oublie…., nous avons partagé, projeté, fabriqué, plein de souvenirs qui resteront en nous comme des moments d’exception.

Salut FêtNat…

 

L’éclipse lunaire du XXI ème siècle…!


j’étais vraiment trop loin, comme quoi l’espace, les galaxies, les planètes, la grande ourse, la petite ourse … Cassiopée…

…ça turne trop vite pour moi. Heureusement au quotidien nous avons Jupiter…

C’est Élyséen!!!

L’espace, c’est bien…mais c’est mal situé!

J’ai fait des photos….toutes noires….avec un point blanc…informe….loin…petit….nul…!

Bon, j’m’éclipse…

La coiffure de l’automne…


…après un été qui promet, il sera prudent de s’affranchir auprès de la société en coiffant le bonnet, signe distinctif d’une société envieuse d’une justice à une seule vitesse mais par son nom, impartiale du plus petit jusqu’à Jupiter par exemple!

Et puis, vous le savez bien, les nouvelles collections vestimentaires se préparent à l’avance!

Je vous présente donc :

Le bonnet phrygien…

…sous la révolution Française (dont le tome II est en gestation en ce moment)

Bien avant de figurer dans le blason révolutionnaire de la France, en 1675, le bonnet rouge avait déjà donné son nom à la « Révolte des Bonnets rouges », révolte populaire de Bretagne contre les empiétements illégaux du pouvoir royal : taxe sur la vaisselle d’étain, le tabac, et création du papier timbré, et des retraités à ce jour…

On s’en coiffait pendant la Révolution pour évoquer la liberté. Qu’il ait été d’emblée choisi comme bonnet phrygien en souvenir des esclaves romains affranchis, ou bien qu’il s’agisse du bonnet rouge des premières bandes marseillaises venues à Paris, peut être emprunté aux galériens de Toulon, ou aux montagnards catalans et assimilé ensuite au symbole phrygien, il fut, en tout cas, pris comme insigne par les partisans les plus déterminés de la République.

Adoption du bonnet rouge.

Selon Auguste Dupouy, des soldats Suisses du Régiments de Châteauvieux qui s’étaient révoltés à Nancy contre leurs officiers avaient été envoyés au bagne de Brest (affaire de Nancy). Leur grâce ayant été décidée en 1792 par l’Assemblée législative, ils reviennent à Paris coiffés du bonnet rouge des bagnards et sont reçus en triomphe par la population qui adopte ce bonnet pour emblème de la République. Le 20 juin 1792, le peuple de Paris, qui avait investi les  Tuileries, força Louis XVI à se couvrir du bonnet rouge, alors déjà identifié comme phrygien.

Et bla…bla…bla..

…mais on s’en fout un peu d’avant et d’après, c’est aujourd’hui qui prend notre attention, et pour cela, il suffit d’écouter les infos.

Tout est bon aujourd’hui pour passer à la télé, paraître aux côtés de Jupiter…c’est tout de même autre chose qu’une balade ou le temps d’un thé avec Louis XVI, bon je coupe!

Ça remue dans les couloirs, ça crie dans l’hémicycle, ça balise dans les bureaux du palais, dont le locataire ne se soucie guère des « rumeurs de la rue ». Il habite chez nous le bigre!!!

Lorsque j’étais petit, il y avait « la piste aux étoiles », « Zorro », « les cinq dernières minutes »… Aujourd’hui n’a rien à envier à hier, la… Je me marre…mais pour ne pas pleurer…

Les têtes vont tomber, le prix du bonnet va considérablement augmenter!!! La série du moment capte toutes les attentions.

En parallèle, en ce moment naît une société irréprochable qui ne rêve que de vengeance, de revanche, et tout ça pour le bien du peuple…  C’est si beau…

Lorsque je serai grand, je ferai « pot lithique », oh…et puis non!

_ Litique: désigne l’ensemble des objets en pierre transformés intentionnellement par les humains. (ce que font certains responsables « pot…. » avec les infos…pour notre quotidien )

« Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

A ciaooooooooooooo 🙂

 

On n’est pas là….


…pour se faire engueuler!

  • Je n’irai pas au défilé.
  • Je ne regarderai pas l’étape du jour.
  • Je n’écouterai pas la radio.
  • Je ne regarderai pas la télé.
  • Je n’aurai pas envie d’avoir envie…

Je vais partir, sac au dos et après avoir arrosé mes plantes, je mettrai un bon bouquin au fond du sac, un pique-nique et une bouteille d’eau, pas de radio ni téléphone, pas envie de parler à ceux qui ne savent écouter, pas envie d’échanger avec ceux qui serrent les points, pas envie de subir, je vais reprendre ma Bastille!

Juste besoin de sourires…

Bonne journée, et…..RÉSISTEZ…!!!!!

Trois mois…


…jour pour jour, un vendredi matin, 11 h 00, Avenue des Sports, chef lieu d’arrondissement Dépt. 01, hein? Non, Ain!

Feu vert, il démarre, je le suis, il prend la voie de gauche, je le suis … lorsqu’un p….. de scooter quitte la voie inverse pour emprunter la nôtre…

Donc, mon prédécesseur freine, je le suis en freinant à mon tour, mais ni par lâcheté ni  bêtise.

Il a quatre roues, je n’en ai que deux, ses deux roues avant se bloquent, je le suis mais seulement d’une roue!

Oui, il faut savoir qu’une Harley Davidson en a une derrière et une devant (si tu ne le sais pas, tu ne comprends rien!)… qui, hélas, se bloque aussi … (la roue!!!)

La moto se couche, le pilote se couche, l’automobiliste se barre, le scooter disparaît … Scrashhh … Pafffffff … Argggghhhhh … M’enfin!!!

Pin-pon, pin-pon,

_ Quel est votre nom … quel jour sommes-nous … où avez-vous mal???

_ Mon nom est J.R. … nous sommes vendredi … à mon amour propre!!!

Bla bla bla…Aie ouille WOUAAAAAILLLLLE

Le goudron devient rouge, ma vue se brouille, le casque pèse une tonne…

Comme à la télé, les pompiers s’affairent, le matériel est prêt, positon de sécurité, douleur décuplée, et toujours casque vissé sur la tête.

Demi-tour sur la civière, douleur ascendante … Combien de 1 à 10? Comme demandé… J’ai donné la note de quinze…comme ressentie!

Moment de « gonflette » du matos des sapeurs mais sans reproches…. Douleur alors stationnaire…

Pin-pon repart, pas de toit ouvrant dans cette camionnette!

De plafond en plafonds, je commence à voir des appareils et des machins…Des hommes en blanc ont succédé aux hommes en bleu…ils s’appelaient alors SAMU 01, un nom simple à retenir!

Là, il y a eu un trouble, j’ai pourtant lu « URGENCES », mais,  j’ai dû attendre des heures et des heures, empêtré dans ma camisole de motard, le casque toujours vissé sur la tête et qui essayait de trouver une place sur ce corps malade entre une minerve mal adaptée, une épaule déformée qui appuyait sur des côtes mal cotées…

Au terme d’une éternité, mon véhicule du moment, avec barrières intégrées est poussé jusqu’à une autre salle, blanche, triste, froide… Ils ont alors allumé la radio mais je n’entendais rien…

Puis, une autre salle, blanche…avec cette fois des gens en vert, des martiens sans doute, enfin je pense car ils ont essayé de m’endormir avec un entonnoir sur le nez.

OUAILLLLLLLE, OUILLE…. ASSEZ…. !

_ Bon, ça ne va pas, il faut l’endormir!!!

_ Chouette…j’ai eu peur qu’ils oublient!!!

Réveil dans une salle avec plein de télés….écrans tournés dans l’autre sens, douleur descendante…de un à dix…j’ai dit 8…

Trois mois, jour pour jour, un 06 avril….

Bonjour! 🙂