A la Saint Etienne…


…laisse parler ta peine.
J’espère que tu fêtes chaque jour là où tu es! Pour moi, je n’attends pas le 26 décembre pour penser que tu me manques, tu fais chaque jour naître un nouveau souvenir. Je t’aime mon fils…
Publicités