Chose promise….


…chose due. Mais je n’ai pu tout faire ce que j’avais prévu! Certes, j’ai ramené ma moto, d’ailleurs j’arrive à l’instant et il est 22h59, il me reste à rendre visite à mon assureur et à ramener la 500 kawasaki à Vonnas.

Quel bonheur de rouler en Harley Davidson, quel malheur de ne pouvoir la pousser un peu plus, rodage oblige!

Vous raconter tout, pfffff, pas possible, pas tout de suite, il faut que je mette de l’ordre dans tout ça.

Content je suis, libre je reste, partager je veux bien faire…

Je vous souhaite une bonne nuit.

Amibisatous…

Bien


Bien travaillé pour sortir de mon blème, assurance, disponibilité,

Bien humide pour rouler en deux roues, je ferai avec, mais surtout attention!

Bien pressé pour ramener ma moto neuve,

Bien embêté pour ensuite ramener avant 18h00 une  500 kawasaki de Chatillon  à Vonnas,

Bien assez excité comme ça,

Bien content d’avoir eu une gentille proposition de nouveaux amis pour me rendre à Dardilly.

Bien à vous………….. (un jour mal + un jour bien = deux jours passés!)

Bien entendu, à ce soir pour les premières impressions. 🙂

Mal


Mal dormi,

Mal rêvé,

Mal au dos,

Mal aux yeux, car mal dormi,

Pas de solution encore pour aller dans ce mal…heureux village,

Mal tourné,

Alors je retourne sous la couette, d’où je n’aurais jamais du sortir à cette heure!

Bonne grasse matinée…

La vie est mal faite!


Quelle semaine pleine de rebondissements, voilà trois mois que j’attends cette bécane, aujourd’hui, on m’informe qu’elle est enfin arrivée. Le problème n’est donc plus de ramener cet objet de mon désir mais de me rendre à Dardilly pour rapatrier la pétrolette!

Pendant longtemps j’ai aidé, rendu service, toujours disponible, et voilà que j’ai besoin et que je suis seul, sans possibilité de bouger. Vous avouerez que s’en est cocasse, pour ne pas dire…chiant, trop bête….et bien fait pour moi……..

J’espère que je trouverai une solution….mais à partir de demain, je n’aurai plus besoin de personne en……………………

Je serai beaucoup moins disponible aussi!

Il y a six ans, il fermait les yeux pour ne plus jamais les ouvrir, demain, j’espère qu’il me verra et qu’il fera le voyage retour avec moi……….. 😉

Bonne nuit……………dormez bien

Dans quelle main…?


La vie est curieuse, on la trouve belle parfois et si dure à d’autres moments.

Cette semaine sera tout à fait cela, je vais vivre une grande joie et avoir en même temps une grande peine………Mais je ne crois pas du tout que l’une se substituera à l’autre.

<<Dis, la vie, pourquoi donne-tu d’une main et reprends de l’autre, pour nous éprouver sans doute?>>

Eh oui, il faut encaisser et ne pas rendre la monnaie, il faut être robuste…Le moyen pour cela, se faire plaisir, projeter et voir loin en attendant d’autres circonstances.

Epicétou…

Bonne fin de dimanche et bon courage les amis 🙂

J’ai fait ce rêve…


…malheureusement inachevé ce jour;

Je suis donc dans mon lit et je programme un rêve, une envie, puis je m’endors, le lendemain, il avait mûri! Il représentait un besoin si longtemps étouffé par une vie trépidante pleine de responsabilités, d’obligations et de manque de temps!

Donc, je me renseigne, je constitue un dossier et je rempli les conditions nécessaires à cet aboutissement. A savoir:

-Acheter une moto.

-En apprendre les subtilités.

-En apprécier l’utilisation.

-Et, finalement reconnaître un plaisir non dissimulé à pousser l’expérience.

Donc, passer mon permis de conduire catégorie A

-Passer le code A.

-Apprendre et maîtriser la machine en allure lente, puis rapide et en circulation.

-Passer l’examen technique.

Le grand jour est arrivé, le papier rose est dans ma poche. Je vends ma moto à une superbe créature qui en tombe amoureuse (de la moto!!!)

C’est alors que j’entreprends la lecture de nombreux magasines spécialisés pour me familiariser avec ce monde du deux roues, méconnu et dans lequel j’entre à pieds joints.

Je trouve l’objet de mon choix, je fais les démarches nécessaires, je finalise le dossier, je signe le bon de commande et depuis, j’attends, patiemment au début puis l’envie grandissante émousse mon aptitude à gérer le temps.

Nombre de coups de téléphone, d’aller/retours chez le con….cessionnaire qui, d’histoires en rebondissements me noie dans un flot d’informations et désinformation. Un peu comme les politiques d’aujourd’hui d’ailleurs…

Ce 25 mars 2011, je vais décrocher ce p….de téléphone afin d’avoir les dernières nouvelles de cette série B  qui constitue ce roman fleuve qui m’immerge doucement et sûrement. Il est 11h38 et je vais aux nouvelles…………

…Je reviens ensuite avec les dernières infos de la proposition n° 7750….

<Greg,

Je ne sais pas si tu te souviens de moi? J’ai commandé une Harley l’année dernière, mais je pense que la marque n’existe plus car je n’ai rien reçu à ce jour>>

Greg;

<< Jacques?

Mais si je me souviens!

Il faut que je fasse le point avec Eveline>>

JR;

P… de b… de m… enfoiré de première catégorie, fais le vite ce point avant que j’aiguise le mien>>

Non, conversation correcte et mesurée, par contre il doit me rappeler en début d’après midi.

Vous savez quoi? Si il ne le fait pas, je vais me le bouffer cru avec une gousse d’ail ou je pense!!!!!!!!!!!!!

Oups, je surchauffe……cool Roméo, cool…………

Quoiqu’il en soit, faites des rêves, des projets, ayez des envies car un esprit sans pétillance est une vie en noir et blanc…..osez donc la couleur, ne devenez ni aigris, ni désabusés….

A plus pour de plus amples informations………….Restez fidèles à cette chaîne. Au revoir et bon appétit. Merci d’avoir suivi ce journal.

Aujourd’hui, 12589642 ème jour de captivité pour un motard sans moto, ne l’oublions pas!

Quand je serai grand….


…je ferai « enfant »!

Loin de la perfidie des adultes incapables d’exprimer leurs sentiments,

Qui pensent que leurs tracas sont si grands qu’ils sont seuls au monde,

Alors  qu’un enfant en peine cherche du réconfort auprès de parents,

Si occupés, qu’ils ne comprennent pas la détresse qui les inonde,

Pourtant cette façon de faire est  logique  mais elle échappe aux grands,

Les renvoyant d’un geste, leur tendant quelque objet ou les grondent,

Mais un jouet remplace t’il une étreinte, un besoin de sentiments?

Les soucis des petits sont à prendre en compte car ils sont nature,

Ils ne savent pas régler leurs peines sans une aide des grands,

Qui n’ont pas le temps, ils ont oublié qu’un jour ils étaient enfants.

Et que toute peine doit passer obligatoirement par dessus les murs,

Que les adultes construisent eux même pour emprisonner le temps.

Pourtant, ces petites têtes attendent de nous que l’on tombe cette armure,

Le temps d’un câlin, d’un sourire, oui, quand je serai grand je ferai enfant…

JR

 

Sommeil cassé


Pfff, 3h05, qu’est-ce que je fiche ici? Une grosse angoisse rêveuse qui me tire du lit et une envie qui en ressort, celle de ne pas être seul car je vous écris.

Personne pour me dire:

<<Rendors-toi « chéri », ce n’est qu’un cauchemar…>>

C’est fou comme un esprit embrouillé par les tracas du quotidien, peut retravailler le subconscient la nuit!

Je vais boire  une gnôle, fumer une clope, un suppo et au lit……..et non pas « fumer une gnôle », une clope et au lit…pour le suppo, je n’ai pas trouvé, ah si, je suspends le traitement alors je n’ai qu’a me le mettre au … cou, bien sûr!

😉

Un petit tour au couchant…


Quelle belle journée n’est-ce pas? Pourvu que cela dure et que nous en profitions un maximum. Il est clair que je serai moins présent à l’avenir mais les personnes que l’on aime sont toujours là. Au lieu d’écrire mes âneries sur la toile, j’irai les colporter en direct.

Vous devez penser « quel pitre celui-là » et vous avez raison, le rire, que j’espère vous apporter, puisse alléger vos tracas, particulièrement pour une personne qui en a bien besoin ces jours et qui, je souhaite, prendra le temps de cliquer sur mes articles. Nous ne sommes jamais seul en ce monde pour autant que l’on prenne quelques instants pour ceux qui ont besoin, les écouter dans le sens propre du terme, même si les mots n’enlèvent pas toutes les souffrances morales, une présence est bien souvent un réconfort. Les personnes que l’on aime ne disparaissent jamais vraiment. Bien sûr, nous ne sommes jamais préparés au pire et nous voilà bien démunis pour affronter ces terribles moments. C’est ainsi, hélas, à nous de relever la tête et aller de l’avant.

Mon remède est celui-ci, faire un pied de nez au mauvais sort, ne pas me laisser abattre, voir devant, et user d’humour le plus souvent possible. Mais j’avoue que parfois je cache mes peines pour ne pas ennuyer, ne pas mettre mal à l’aise mon entourage. Que tout cela est difficile à doser parfois. En tous cas, nous devons rester et tenir pour les autres.

Enfin, demain sera un autre jour…

Amibisatous

C’est le printemps…


…avec de bonnes résolutions! Le soleil motive, la moto arrive et dès lundi (pfffff, c’est déjà demain!) je vais faire clean dans l’assiette, faire rentrer un camion de légumes, cuisiner à la flotte et à la vapeur (je préfère la flotte au voile car sinon, cela ferait à voile et à vapeur!!!) pas de ça chez moi, ah non!!!!!

Alors les jours prochains seront maigres, mon vélo m’a dit tout à l’heure:

<< hey gars, ‘faudrait voir à alléger ma charge sinon je laisse tout tomber!>>

Eh oui, mon vélo parle. Comme quoi, la surveillance est partout, nom d’une pipe! (là encore, j’ai des soucis, j’ai du mal à la voir, je parle du porte-pipe, vous l’aurez deviné!)

Cela me fait penser au vote, pour les érections cantonales (transition réussie, non?), j’y suis allé et c’est pendant ce trajet que mon vélo m’a parlé. Il fait « hi hi hi  » lorsque je pédale, bien entendu, il faut savoir interprêter le « parler vélo » sinon on ne peut pas comprendre.

Bon, 17h10, c’est l’heure du thé, je vais remplir ma boirlotteuse et avaler un thé vert, ben il vaut mieux un thé vert que du thé russe, cela prêterait à confusion….après avoir évoqué la voile et la vapeur…………..(portnawack)

Amibisatous, j’arrête de délirer……………..non? Bon d’accord, je recommencerai la prochaine fois 🙂