En panne…


….quels délires j’ai partagés avec vous ces jours???

Ce matin, je n’ai plus de souvenirs, je flotte, je plane…bref, j’ai le cerveau lent…

Vous savez quoi? Je n’ai pas envie que ça change, je vais me faire, me concocter même, une journée buissonnière, faire tout ce que je ne sais pas que j’ai envie de faire, vivre à la seconde près, poser mon cerveau (un tout petit espace suffira pour ça!).

Avec ces pensées là, je peux aller très loin, beaucoup plus loin que je ne peux imaginer en cet instant précis, ne plus savoir revenir même! Vivre comme une fleur, de soleil et d’eau, avec des abeilles comme amies………et des cigales dans la tête…

Je ne veux rien d’autre dans ma tête à moi……………Je vous laisse l’espace, utilisez le au mieux………

Je me casse, doucement, sans bruit, sans heurts, mais avec plein d’envies…Et qui sait, peut-être des surprises…?

Bon, comment j’arrête ce truc? Ah oui…. »Echap »

Publicités

je compte les jours…


…qui me séparent des prochaines sorties en bécane, j’ai regardé la météo et les températures vont monter doucement, le 20 février il fera 6°C au matin………pfffffffff, que c’est long!

Au guidon, rien ne m’atteint, j’appartiens totalement et uniquement au pilotage, je suis bien, comme si je tendais les bras vers l’avenir. Je file, je verse la mécanique à droite où à gauche au gré des virages, le poids de la machine n’existe plus. Le bruit est comme une musique à mes oreilles, une belle chanson de Sade où Whitney qui excite toutes mes cellules nerveuses sans jamais les mettre à mal. Début mars je sors la belle, non pas en boîte mais au salon du 2 roues à Lyon, ensuite Villefranche entre le 17 et 19 mars avant St Tropez du 10 au 12 mai, histoire de rencontre de cubes différents, faire les boutiques pour elle, pour moi, voir les nouveautés entre passionnés….J’ai édité les road-book avec les étapes clairement établies. Ma bécane compense presque tous mes manques, presque….car rien n’égale la présence d’un être aimé. Mais en attendant elle me procure un bien-être certain et puis solo à la base elle finit en duo par ma volonté. Et après elle sera un complément dans une vie d’homme…

Voilà mon petit mot pour une Saint Valentin de coeur pas comme les autres….

Amibisatous… 🙂