le millième…


Pour le millième billet de ce blog, voici une série de photo de l’orage du 24 août 2013, clichés pris lors du même orage, une fois à l’est puis à l’ouest, vous verrez, c’est surprenant.

A l’est tout d’abord:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puis à l’ouest:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voilà pour le millième……….. En cinq années d’existence. Merci à vous tous 🙂

un moment de pause….


…car, journée pluvieuse, journée travailleuse!

images-travaux

Je trime depuis ce matin, j’explique:

La chaudière s’est mise à fuir sévèrement, j’ai cherché la cause du problème et j’ai trouvé une défaillance du disconnecteur, la machine est monté à 3,5 bars de pression et la soupape s’est ouverte en restant bloquée en position ouverte. L’abondance de l’écoulement était plus fort que la section de tuyauterie de vidange ne pouvait supporter, donc, de l’eau de partout!

Ensuite il a fallu purger l’air des canalisations, apparemment tout est en ordre, ouf!

Puis, j’ai préparé un plat de tomates farcies (j’aime bien les farces!) pour en mettre quelques unes au congélateur.

J’ai éliminé les plans de piments et tomates qui étaient sur leur fin de vie, le tout est allé au composteur.

J’ai sorti l’appareillage « repassage », car j’en ai au moins deux mètre cinquante à traiter, quelle punition!!!

J’ai mis quelques vêtements usagers dans un sac afin de les déposer à la déchetterie où je me rendrai demain matin.

Il me reste à tirer les éléments de cuisine et appareils ménagers pour laver le carrelage après le sinistre.

Une journée bien ordinaire et pas très folichonne bien que remplie et constructive… Il y a des jours comme ça…

Je m’accorde donc une petite pause.

Ce soir courses importantes, je vais devoir sortir l’automobile pour transporter les produits. Pffffffffff

Et vous, avez-vous passé une belle journée? 😉

 

 

c’est normal…!


5h55…

Une nuit de pleine lune, rien de plus banal penserez-vous?!

DSC03291

Réveillé depuis 1 heure déjà, comme si la lune avait forcé mes paupières. De plus, j’ai remarqué que la pendule de la cuisine a repris son fonctionnement dans le bon sens. Oui, elle tournait à l’envers jusque là et pendant cette période de refus d’avancer dans le bon sens, tout est alors imprévisible mais agréable à vivre!!!

Donc, je suis dans l’obligation de prévoir la journée.

Je vais régler certaines choses essentielles car il faut, par moment, agir de la sorte. Je vais sortir la moto en début de matinée et partir là où on ne m’attend pas.

Je dois aussi envoyer mon inscription pour surfer sur la vague, renseigner les derniers détails pour partir fin prêt vers les montagnes de l’Atlas que j’aurai le plaisir d’observer de plus près.

Après cela, est-ce que les aiguilles se remettront à reculer? Je l’espère sinon je patienterai, je sais que je reverrai le temps s’arrêter, ne cherchez pas, c’est pour vous incompréhensible…

Oh, déjà 6h05, un petit café pour commencer la journée…

Bonjour à vous et à plus….  🙂