La saveur du baiser


Souvenez-vous, le coeur battait, le silence existait, le monde avait disparu…

Le goût des baisers d’adolescents que nous étions, faisait vibrer nos tempes comme des tambours africains.

Ahhhhhhhh, Brassens avait bien raison, les bancs publics nous ont accueillis pour ceux-ci et on se fichait bien du regard des passants honnêtes!

Nous étions inconscients, pas de calculs divers où pervers même.

Aujourd’hui, nous réfléchissons, nous trâmons je ne sais quoi, bref, nous embrassons mal, pourtant la vie a fait son oeuvre et nous sommes riches de tant d’expérience, de belles pensées, par contre, nous avons oublié le plus important, tout est calcul et intérêt, et je reste un peu secret sur ce que nous sommes vraiment devenus.

Ou sont nos baisers d’ado., nos belles « grosses pelles », savons-nous encore aimer simplement, juste apprécier le moment présent? Non, je ne le crois pas, aujourd’hui nous avons perdu ce savoir-faire et nous pratiquons le regard par dessus l’épaule de l’autre en nous faisant du mal presque naturellement.

Je recherche cette complicité naturelle, ces instants d’une grande simplicité et de bonheur partagé. Quand je serai jeune, je suis sûr, je trouverai, je crois avoir avancé sur ce sujet puisque je mets mes souvenirs et mes pensées sur ce modeste billet.

Oui, j’en suis certain, je sais…

C’est bientôt…C’est maintenant…

Dormez bien, je veille encore un peu.

Un commentaire? Allez, lancez-vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s