Pensées, maximes…


…et aphorismes* (et périls!) 😉

Architecture:

Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d’attente.

Jules Renard

Argent:

L’argent ne fait pas le bonheur. C’est même à se demander pourquoi les riches y tiennent tant.

Georges Feydeau

Amour propre:

J’aimerais être une femme et aimer un homme comme moi.

Wolinsky

Appétit:

l’appétit vient en mangeant les économies d’un autre.

Pierre Perret

Combine:

Bien mal acquis ne profite jamais à celui qui n’était pas dans la combine.

Yvan Audouard

Cage:

La fidélité n’est pas plus naturelle à l’homme que la cage ne l’est au tigre.

Bernard Shaw

Corps:

En amour, c’est comme à l’armée: quand on vous rétrograde, il faut changer de corps.

Philippe Bouvard

L’aphorisme, en grec aphorismos, du verbe ἀφορίζειν (« définir, délimiter »), est une sentence énoncée en peu de mots — et par extension une phrase — qui résume un principe ou cherche à caractériser un mot, une situation sous un aspect singulier. D’une certaine manière, l’aphorisme se veut le contraire du lieu commun. Par certains aspects, il peut se présenter comme une figure de style lorsque son utilisation vise des effets rhétoriques.

proverbes….


Lorrain:

A boire trop de mirabelle, on se retrouve à nager dans la Moselle.

Catalan:

Celui qui se noie s’accroche à toutes les barques.

Bourguignon:

L’homme ne vaut rien, la femme pas grand chose mais l’un et l’autre font le monde.

Provençal:

Il ne fait pas bon travailler quand la cigale chante.

Corse:

La maison où le soleil ne parvient pas: c’est le docteur qui vient.

Breton:

Celui qui ne fait pas plaisir en arrivant fait plaisir en partant.

Basque:

Il ne te servira à rien de te lever le matin si tu n’es pas suivi du bonheur.

Alsacien:

Mieux vaut une limace dans la salade qu’un repas sans viande.

Normand:

Qui a fait Normand, a fait gourmand.

 

Quelques citations….


…du peuple, de la rue….quoique…! Enfin, des citations à la con…!

Je cite:

…Le whisky est le cognac du con…

…La télé, c’est tellement con que même les pigeons ne se posent plus sur les antennes…

…Les cons gagnent toujours, ils sont trop…

…Le con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres…

…Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet…

Parking, Dard, Cavana&, Gourio, Desproges

32 ème semaine…


Autour du 11 août, le ciel se strie d’étoile filantes:

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est l’essaim météorique des Perséides qui traverse les nuits de la mi-août.

Ces phénomènes lumineux, qui ont intrigué nos ancêtres, ont donné lieu à de multiples croyances et dictons météorologiques:

« Étoiles filantes plus tôt que d’habitude, pluie »

« Quantité d’étoiles filantes, signe de pluie où de vent »

« Vers le bord où file une étoile, le vent soufflera dans la voile »

Les anciens pensaient que les étoiles filantes étaient signe de vent, ce qui est faux.

La direction que prennent les étoiles filantes en entrant dans l’atmosphère dépend uniquement de leur trajectoire par rapport à la terre.

Croisons les doigts….


« S’il pleut à la St Médard, il pleut quarante jours plus tard »

8 juin, Saint-Médard. Dicton encore très connu. Il est parfois suivi de:

« Mais vient le bon saint Barnabé Qui peut encore tout raccommoder ».

La Saint-Barnabé est le 11 juin, soit trois jours plus tard.

Je vais donc consulter mon site météo…..

Mais, en bon Français moyen, j’ai pris ma bicyclette ce matin pour aller acheter ma baguette et j’ai « essuyé » (façon d’écrire) une belle averse toute fraiche de début de journée. Suis rentré tout dégoulinant…..

Vous savez quoi?! C’est pas gagné, le mieux….gardez un parapluie sous le coude…où sur le cou, comme vous l’entendez…!

Quel c….. ce Médard!!!! Ça va être sa fête!

quelques brèves…


…que j’apprécie et qui seront, j’espère, dans le vent….

« Les crayons c’est pas du bois et de la mine, c’est de la pensée par les phalanges.  »

de Henri de Toulouse-Lautrec

——————————————–

« On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus.  »

de Napoléon Bonaparte

——————————————

« Le mot de “vertu politique” est un nonsens.  »

de Napoléon Bonaparte

————————————–

« Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir.  »

de Jean-Paul Marat

—————————————-

« La radio n’a pas rendu les hommes plus sots. Mais la bêtise est plus sonore.  »

de Jean Rostand

—————————————-

« En Sicile, les femmes sont plus dangereuses que les coups de fusils.  »

de Francis Ford Coppola

—————————————–

« L’écriture est la peinture de la voix.  »

de Voltaire

—————————————–

« Je ne veux désormais collectionner que les moments de bonheur.  »

de Stendhal

——————————————

« Le discours politique vole bas, mais il n’atterrit jamais.  »

de André Frossard

——————————————–

« Qui exige ou menace, perd tout droit à la courtoisie.  »

de Joseph Kessel

——————————————–

« On hait les autres parce qu’on se hait soi-même.  »

de Cesare Pavese

Et, pour finir….

« Le moment présent est la piste désignée à tout nouveau départ.  »

de Louis-Marie Parent

et enfin…


…si je peux m’exprimer ainsi!

Le thème devait être « Le Mensonge »

Mince alors! Mon ordinateur bloque, sans doute parce que je n’ai rien à voir avec les sentiments et aptitudes en les sujets de ces derniers billets!!!

J’en suis bien heureux d’ailleurs…!

Amibisatous… 🙂