Comme il n’y a que …


…les imbéciles qui ne changent pas d’avis (oui je sais, je démarre fort), J’ai décidé de me faire une toile ce soir. De quoi contrer les caprices de la météo d’un automne bien ancré par une remise en question  sur un acteur/réalisateur qui a du mal à passer avec moi, mais je crains encore plus de passer à côté de quelque chose de bien, alors je me lance à fond dans mon auto-critique.

th ZZ

Le film est en VO, à mon sens, c’est comme mettre la cerise sur le gâteau…

Pas de pop-corn ni autres friandises, Pas de visionnage avec une compagne assise sur le siège conducteur, en plein air, mais une séance dans la salle de l’Étoile, dans une salle digne de ce nom.

Bonne journée, bonne semaine ……..bonne chance! 😉

Ma prochaine sortie…


Tout le monde en parle, présenté devant la Haute Cour du Festival (« écrire la basse-cour » du même festival, à Cannes, aurait été du plus mauvais effet!)

Je dis, je verrai, quant à être convaincu…je débattrai et non pas, je « déblatérai »…)Image

A plus, après la toile…

Bonne journée, pour moi ce sera…GAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

J’ai aimé…


…et je n’en avais pas encore parlé…..

Enregistré sur mon disque dur, il attend d’être visionné avec le même plaisir qu’à sa découverte. Quel bon moment….!

L’homme…


…qui voulait vivre sa vie, dans le titre, il y a déjà beaucoup de points communs avec ma philosophie, maintenant, enfin, tout à l’heure, je vais vérifier la suite, je n’ai pas voulu approfondir en discussions ni en critiques spécialisées sur le scénario. J’aurai alors une analyse non dirigée.

J’espère qu’au cours de ce besoin de vivre une « nouvelle vie », cet homme connaîtra l’amour, fort, sûr, simple et sans trop d’ombres. Cela pourrait parfaire mes attentes………..Eh oui, je suis un peu fleur bleue!

Amusez-vous bien, je vais grignoter un petit truc, bof, non je ferai ça comme un diner………….

Amibisatous

Héoooooo c’est moy…M – O – Y !


Après bien des péripéties, dont certaines assez gratinées, me revoilà…

Je ne sais pas encore si tout a bougé, mais d’ici, cela a l’air calme. Certes tout n’est pas réglé mais je pense que cela ira de pire en mieux (c’est nouveau, ça vient de sortir)

A part ça, cool de chez cool, seulement une petite ombrinette au tableau. En effet, je voulais aller voir un film ce soir « L’homme qui voulait vivre sa vie » et puis non, les routes ne sont pas top. La dernière séance, chère à « Schmoll » a lieu lundi 20, j’ai donc un sursis! Ouf, j’ai failli avoir une condamnation ferme.

Il neige dehors mais fait chaud dedans, je ne vous parle pas de l’état des vitres entre les deux!!!

Bah, pas grave, il peut encore pleuvoir dessus!

Vous savez quoi? Eh bien les jours vont bientôt rallonger. Cette pensée me réjoui. Un peu de neige pour ralentir nos rythmes de vie, du froid pour écouler les stocks de pâtes, de légumes secs et patates, avec saucisses, lard, bourguignons et blanquettes, sans oublier les raclettes, choucroutes et autres plats uniques et caloriques. Juste de quoi nous pousser à perdre du poids pour les beaux jours.

En attendant, tous sur le chocolat, les huitres, le champagne et le foie gras, etc….!

Heureux de vous avoir retrouvés.

Amibisatous 

L’affaire Farewell


Bon film, pénible de pénétrer la guerre froide, énervant de voir ça de l’intérieur, dérangeant, je suis sorti de la salle plein d’émotion, de pensées violentes envers les cons, d’incompréhension envers ce monde …………..

J’aime ces films où, quand le mot "FIN" sur l’écran s’inscrit, laissent quelque chose en moi…

A voir……………..Magnifique mise en scène et belle interprétation.