Proverbes divers…


Du banditisme:

* Le milieu est l’ennemi du bien

* Mieux vaut un petit chez soi qu’un gang chez les autres

* Sous le pont Mafioso coule la haine

Du désert:

* Les palmiers seront les derniers

* De deux chameaux, il faut choisir le moindre

* Le jeu n’en vaut pas la chamelle

* Je vous salut Méhari

* La vérité sort de la babouche des enfants

Du charcutier:

* Et s’il n’en reste qu’un je serai cervelas

* Plaie d’argent n’est pas mortadelle

* Un salami vous manque et tout est dépeuplé

* Tire l’andouillette et le pot de rillettes cherra

* J’aime le sang du porc, le soir au fond des bois

* Charcutier bien ordonné commence par soi-même

De la voile:

* Qui sème le hauban récolte la trempette

Du culturisme:

* On n’a que l’âge de ses haltères

* Les muscles ont des oreilles

Le nouvel appartement de….


…Colette!

Avant c’était ça….

DSC04221Mais ça, c’était avant…

Depuis hier, l’environnement à changé:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plus spacieux, mieux éclairé, bien pensé avec un endroit pour chacun(e)

J’ai mis « Colette » au début car après tout c’est elle la crème….et puis, il est normal que je pende la crème ailleurs…

PS: merci au piaf d’être passé… 😉

Le déménagement….


…cela m’a pris du temps et de l’énergie, même dans mon sommeil, je brassais, j’essayais pour le meilleur résultat. Alors la nuit s’est fait courte et je suis là, je suis las… »Mais à toute chose malheur est bon », je vais avoir une sacrée longue journée…!

Je vous montrerai les photos des nouveaux appartement » dès que la lumière le permettra, non pas que je n’ai plus d’ampoules mais grâce au soleil…Tout est mieux au soleil…J’ai du faire ce changement car elle me l’a demandé et je ne peux rien lui refuser, elle avait raison! Elle a toujours raison d’ailleurs (elle le montre et démontre à tous les instants…elle est très forte, c’est comme ça!)

Il va falloir avancer dans ce nouveau cadre de vie, ne pas trop regarder dans le rétroviseur sinon l’avenir devient incertain, of course!

C’est curieux j’ai l’impression de laisser le passé sans l’avoir géré au mieux, comme quoi, il ne faut pas attendre pour le faire sinon le boulet devient de plus en plus lourd.

Allez, point de nostalgie, tout est permis, tout est désormais possible. Accessible, ça, je le verrai?!

Tout est calme dehors, quelques phares tranchent la nuit de temps à autres et elle se referme aussitôt, eh oui, il n’est que six heures…

Dormez braves gens, je veille et même je surveille…