D’en haut hurle le vent…


…Demain, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, je monte au sommet de la montagne (je dois faire mon choix) en vélo*, en moto ou en auto, pour hurler ma haine de la bêtise, et je suis poli…………..Attention, ça va vibrer jusque dans la vallée!

J’ai un arriéré de cris qui ne demande qu’à sortir, en tous cas je ne peux le contenir plus longtemps.

GRRRRRRRRRRRRRRRRRRR! M…., ch….., b….., b….. à c..

Ca va ch….dans les chaumières, que les cons soient assignés à résidence, toute transgression sera immédiatement traitée dans la plus grande sévérité.

Je veux être liiiiiiiiiiiiiiiiibre et enfin avoir une vie meilleure!!!!

Voilà, c’est tout….

Vélo*:  Je pense qu’il sera dégonflé, ahhhhh c’est ballot…!

Croisons les doigts….


« S’il pleut à la St Médard, il pleut quarante jours plus tard »

8 juin, Saint-Médard. Dicton encore très connu. Il est parfois suivi de:

« Mais vient le bon saint Barnabé Qui peut encore tout raccommoder ».

La Saint-Barnabé est le 11 juin, soit trois jours plus tard.

Je vais donc consulter mon site météo…..

Mais, en bon Français moyen, j’ai pris ma bicyclette ce matin pour aller acheter ma baguette et j’ai « essuyé » (façon d’écrire) une belle averse toute fraiche de début de journée. Suis rentré tout dégoulinant…..

Vous savez quoi?! C’est pas gagné, le mieux….gardez un parapluie sous le coude…où sur le cou, comme vous l’entendez…!

Quel c….. ce Médard!!!! Ça va être sa fête!