Quel changement….


…voilà ma journée administrative terminée.

Ils m’ont changé mon identité, eh oui, ils peuvent tout!

Le formulaire ne demande pas mon nom mais : NUMÉRO DE DOSSIER

Pour le sexe, je n’ai pas osé répondre, c’est trop indiscret, après quelques minutes, j’ai tout de même écrit :

OUI, DE TEMPS EN TEMPS

Mais ça dépassait des cases!

Ensuite, il fallait que je prouve la longueur de temps pendant laquelle j’ai exercé, là, je ne me suis pas dégonflé (ah non, je vous en prie, ne vous y mettez pas!) j’ai simplement écrit:

CELA NE VOUS REGARDE PAS

Ben oui m’enfin, la question était sous celle du sexe…. »Non mais, la longueur et puis combien de temps!!! »

Tout le long comme ça, j’étais déphasé à donf, toutes les personnes que j’ai croisées avaient  un air bizarre, j’ai même orienté un guerrier berbère qui avait perdu ses….armes.

J’ai eu droit à un reset complet, z’ont tout mélangé, brassé, mouliné…

En sortant, j’ai même admiré une superbe machine garée devant l’édifice, au bout de quelques minutes j’ai trouvé les clefs dans ma poche, quel bol!!!

Je suis rentré avec, en regardant bien dans les rétros pour vérifier que je n’étais pas suivi.

Au bout de quelques kilomètres, j’ai ressenti un apaisement, il faut dire que j’avais la bouche grande ouverte pour créer une circulation d’air avec les oreilles afin de refroidir et chasser les buggs du cerveau. Avec le casque qui bloquait les pavillons, cela a mis un peu de temps.

Mais voilà, je suis là…………………et vous savez quoi, CA VA BIEN et vous?

Eh oui, ils l’ont pensé sans doute aussi………………..Je suis fêlé…………………..Mais comme me l’a dit une amie, les gens fêlés sont particuliers, ils laissent entrer la lumière!!!

Je ne donne pas cher de ceux qui font la gueule trop souvent car ils vivent dans l’obscurité………..

Allez, ciaoooooooooooooooooooooo les gens….. 🙂

Mauvaise chute….


…mauvais gag aussi, suite à un RV sauvage, oui je dénonce la dureté et l’insensibilité de l’action, j’ai été expulsé de mon lit douillet (dans lequel je dormais sans David!!!), en pleine nuit, alors que mon rêve n’était pas terminé je suis soumis à la dureté de cette réalité.

Je dois être présent à neuf heures avec les dossiers concernés (non, non, c’est bien en un seul mot!).

Pas de pilote automatique pour me permettre de prolonger mon sommeil, de toute façon il est impossible de poursuivre un rêve après une telle agression. Si je tenais le fou qui a inventé le réveil!

Deux heures pour me préparer et il me faudra bien ça pour être opérationnel pour affronter une heure de route en prenant soin d’éviter tous les obstacles éventuels.

Je vous laisse quelques heures, eh oui, j’ai du boulot et vu l’endroit où je me rend, c’est pas gagné, quant au moyen de locomotion……que faire, voiture, vélo, moto?

Oui la moto, ce sera bien, comme un lever du jour en pleine nuit, la quatrième dimension…Par contre, il faudra que je tienne dessus car il n’y a que deux roues…

Que ma vie est dure…Mais c’est la mienne… 😦

Dormez bravas gens, il est 6h00 et tout va bien….(pour vous)