je compte les jours…


…qui me séparent des prochaines sorties en bécane, j’ai regardé la météo et les températures vont monter doucement, le 20 février il fera 6°C au matin………pfffffffff, que c’est long!

Au guidon, rien ne m’atteint, j’appartiens totalement et uniquement au pilotage, je suis bien, comme si je tendais les bras vers l’avenir. Je file, je verse la mécanique à droite où à gauche au gré des virages, le poids de la machine n’existe plus. Le bruit est comme une musique à mes oreilles, une belle chanson de Sade où Whitney qui excite toutes mes cellules nerveuses sans jamais les mettre à mal. Début mars je sors la belle, non pas en boîte mais au salon du 2 roues à Lyon, ensuite Villefranche entre le 17 et 19 mars avant St Tropez du 10 au 12 mai, histoire de rencontre de cubes différents, faire les boutiques pour elle, pour moi, voir les nouveautés entre passionnés….J’ai édité les road-book avec les étapes clairement établies. Ma bécane compense presque tous mes manques, presque….car rien n’égale la présence d’un être aimé. Mais en attendant elle me procure un bien-être certain et puis solo à la base elle finit en duo par ma volonté. Et après elle sera un complément dans une vie d’homme…

Voilà mon petit mot pour une Saint Valentin de coeur pas comme les autres….

Amibisatous… 🙂

sortie de route….


Lorsque je sillonnais les chemins de l’hexagone, au seuil du supportable tant cela ne finissait jamais, je les écoutais en boucle. L’une comme l’autre apportaient la dose d’humanité nécessaire pour endurer le calvaire du bitume. Leurs disques où cassettes tournaient en boucle. Entendre cette musique m’a aidé, m’a permis de supporter l’absence de ceux qui me manquaient atrocement, ces notes de musiques qui enveloppaient des paroles parfois douces, parfois rythmées  rechargeaient mes accus.

De Calais à Cannes, de Thionville à Toulouse et j’en passe, j’écoutais tout en répondant au téléphone car en même temps je devais gérer les tracas de l’entreprise. La nuit, je leur réservais toute mon attention. Bon sang, quelles ballades avec Whitney Houston, Sade, en principal, et tant d’autres….

http://youtu.be/d7ZkczEjEH8

Celle qui a disparue hier, est sortie trop tôt de la route, être une star ne veut pas dire que la vie est belle, l’argent n’a jamais acheté le bonheur, certains penseront qu’il y contribue mais je leur répondrai que ce n’est qu’un pansement sur une jambe de bois. Les stars, je pense, sont seules, elles n’aspirent qu’à une vie « normale » et hélas, elles craquent souvent de façon tragique….à bout de nerfs.

Je leur dis merci de m’avoir accompagné avec tant de talent….et à Whitney:

<< Ceux qui aiment t’entendre chanter sont tristes aujourd’hui mais ils n’oublieront pas….>>

Ciao l’artiste