Parti sous le soleil…


…à la rencontre de l’orage. La fraîcheur se fait sentir, le vent balaie le paysage, les premières gouttes lourdes et bruyantes, la visière qui dégouline et les vêtements qui s’alourdissent, le cuir qui absorbe et qui colle à la peau, la vue qui se brouille, les pneus qui font naître des gerbes régulières et abondantes, les mains serrent le guidon, les épaules se rentrent et la tête s’enfonce…

Ohhhhhhhhhhh rage, tu m’as traversé de part en part sans te soucier de moi qui était comme un insecte dans la tourmente, tu m’as noyé jusqu’au tréfonds de mes os……………………

Quelle saucée les amis !!! Elle a été enfin arrosée mais j’étais au fond du verre!

Un commentaire? Allez, lancez-vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s