Suite…


…mais pas fin! Comme promis, voilà un bref récit de ma sortie.

Une fois passé la porte de l’établissement, j’ai senti que j’entrais dans une autre dimension où seuls le rire et la sympathie existaient, sacré changement vous avouerez en ces périodes de troubles intenses.

Assis à une table avec deux amis et d’autres personnes, les conversations s’engageaient entre deux, entre trois, en « croisées » aussi. Si bien qu’après quelques minutes, il y avait un brouhaha sans pareil.

Et tous avec le verre de l’amitié à la main, rassurez-vous, je n’ai presque rien bu, en effet, chaque fois que je voulais porter le verre à mes lèvres, une main de droite où de gauche me prenait le bras comme si la personne ne voulait pas défaillir à force de rire. J’étais entre deux femmes loin d’être austères et que je ne connaissais pas une heure avant.

Mes amis, quelle rigolade!!!! Puis nous avons déjeuné mais après avoir tardé à l’apéro donc, il ne restait presque rien, mais la bonne humeur nous a repus généreusement.

Voilà, rien d’extraordinaire, un moment sympathique, plein de gentillesses et d’attentions, en fait, c’est cela qui est extraordinaire, non?

Ensuite, une équipe voulait m’embarquer à la Halle Tony Garnier pour voir des patineurs tapiner, non, je voulais dire des tapineurs patiner, pfffffffffffff, vous avez compris! Mais là, j’ai déclaré forfait, mes tapins, oubliés sur un trottoir, sans doute, me faisaient défaut!

Je vous souhaite une bonne nuit, je vais maintenant me calmer un peu tant j’ai ri….

Amibisatous 😉

Quand il faut y aller…


…je sais, il est tôt pour moi mais une dégustation d’andouillettes n’attend pas, 9h30 à Ambérieux en Dombes, tout retard sera sanctionné par une tournée générale! Brrrrrrrr, ça fait peur!

J’vous raconterai, oh, et puis non….Si? Bon d’accord, promis.

Avant cela, je prends mes lunettes chez Johnny Halliday « Au p’tit, qu’deux miiiiiiiiiiiiille »

Retour vers ????, après cela, sieste, rugby (grrrrrrrrrrr, quelles groles nos bleus!). Epicétou!

Bonne et belle  journée à vous…

Grande et belle journée…


J’ai vu des choses extraordinaires, des gens dignes d’intérêt, des machines de rêve, j’ai fait des rencontres de gens de même passion. Et au terme de cette journée, une dégustation de moules/frites à tomber par terre!!!

Demain matin, dégustation d’andouillettes, encore un moment grandiose en perspective!

Bonne nuit à tous, je vous embrasse….

Déjà vendredi


..gris, calme, presque feutré. Rien de spécial aujourd’hui si ce n’est une pointe de morosité après des cauchemars insensés, un corps qui s’étire et se dérouille doucement. Des nouvelles toujours aussi inquiétantes sur la toile mondiale.

Je vais donc changer la donne, essayer de peindre ce tableau avec des couleurs douces sans oublier pour autant la triste vérité. Mais que faire pour que cette planète se mette à sourire enfin?

Pour ma part, je vais vivre le moment présent, ce sentiment d’impuissance est tellement frustrant, la vie serait plus belle avec moins de retenue, d’égoïsme et de plus de compassion.

J’arrête là ce moment guidé par l’utopie, pourtant j’ai toujours la volonté d’aller de l’avant…

Aujourd’hui: le salon des « Milles Roues », une ballade à Trévoux pour voir mon assureur et tenter de signer un contrat qui me tient à coeur. Eh oui, la mobylette est en Europe et dans quelques jours elle sera à Châtillon. Ouvrez bien vos oreilles, le bi-cylindre en V se fera entendre sous peu…

Amibisatous, je vais prendre un café…

Quelle soirée!


Je regarde une chaine à la télé:

« Meurtre à Alcatraz »

Je zappe sur une autre:

« Meurtre à Holliwood »

Je change:

« Le mystère de la tête d’Henri IV » Mais quel mystère, je vous le demande? Il me semblait que la tête d’Henri avait été assassinée avec le reste du corps, non? C’était par François Ravaillac le 14 mai 1610 à 16h15, je le sais, c’est Maigret qui l’a arrêté avant qu’il meurt (oui, il s’est fait Kremer), alors il n’y a plus de mystère!

Zapette, zapette…aide moi, aime moi:

Et paf, du foot!!! Déjà que le rugby a été cata!!!

Dernier essai:

Bing, le Japon avec les maîtres-chiens hongrois qui leur jappent au nez

Non mais, ‘vont m’plomber ma soirée ces cons, ‘vont m’niquer l’moral!

Une gnole, un suppo. et au lit!

Vivement la fin du mois, vous n’aurez plus à lire mes conneries.

Bonne nuit les petits… Pompopopom pom pom pom pom pom……… (p….fais ch…. c’con là, m’a mis du sable plein les yeux!)

🙂

Pour des gens sympas….!


Avec des potes, nous sommes allés au resto « les Délices d’orient » vers Macon, sur la RN 6.

Par solidarité, nous avons partagé avec eux leurs sushis, c’était bien normal car en ce mois de mars et, à l’approche du printemps, ils nous ont avoué qu’ils étaient au bout du rouleau avec les évènements.

Heureusement, nous les connaissons un peu, et ils ont de l’humour…Bien qu’en ce moment, ils rient jaune !

Ils n’ont pu avoir leurs proches au téléphone, alors « pas de nouvelles, bennnnnnnnnn,…pas de nouvelles ! »

Pour calmer leur angoisse, il a fallu sortir l’art tea et le riz.

Les faire rire, mais surtout leur montrer « con » était là, avec eux, et qu’on comprenait leur préoccupation…Alors, avec ce témoignage de sympathie, ils ne nous ont pas saké bien qu’ils avaient l’air « agar agar »

La terre et la roue tournent toujours…et pour vous, j’espère qu’elles vous feront encore tourner la tête…   😉

Comme ça…


…non, non, continuez ce que vous faisiez, je passais juste comme ça, pour rien, pour voir, pour voir que vous ne faites rien, pour ne rien voir, en fait…………continuez, c’est bien!

Au revoir

Et si cela arrivait chez nous?


La nature a sévi, faire de grands travaux, penser que l’homme a conqui ça ou ça…Quelle bêtise! Que deviendrions-nous si cela nous tombait dessus? Est-ce que l’individualisme et le profit nous sauveraient, sûrement pas et il serait temps que les grands de ce monde pensent à cela…Mais peut-on demander à un aveugle de voir, à un riche de partager en de telles conditions, à ces cerveaux de comprendre???

Cette catastrophe fera encore grossir les profits des spéculateurs.

le nuage radioactif s’arrêtera t’il encore aux frontières?

Ce monde là est si moche. Certains décident pour nous et se moquent des conséquences, la langue de bois est à son apogée, le mépris est omniprésent. Mais que la place est bonne, honneurs et fioritures, bling-bling et compagnie!!!

(Coluche) « Ce seront toujours les riches qui nous boufferont le caviar sur l’dos ».

La nature a l’air de se transformer en justicière et si nous sommes si petits à côté. La sentence est lourde pour ces pauvres gens qui ne peuvent que constater le désastre.

Pour ma part, mes pensées se tournent vers ce peuple qui souffre. Je ne peux rien faire moi-même mais j’éprouve une compassion sans limite…

Faisons le bien, ouvrons les yeux, aidons autrui…! Refusons, aussi, l’inaceptable imposé.

Allez va Roméo, tu te fais du mal….

Amibisatous