Quand je serai grand….


…je ferai « enfant »!

Loin de la perfidie des adultes incapables d’exprimer leurs sentiments,

Qui pensent que leurs tracas sont si grands qu’ils sont seuls au monde,

Alors  qu’un enfant en peine cherche du réconfort auprès de parents,

Si occupés, qu’ils ne comprennent pas la détresse qui les inonde,

Pourtant cette façon de faire est  logique  mais elle échappe aux grands,

Les renvoyant d’un geste, leur tendant quelque objet ou les grondent,

Mais un jouet remplace t’il une étreinte, un besoin de sentiments?

Les soucis des petits sont à prendre en compte car ils sont nature,

Ils ne savent pas régler leurs peines sans une aide des grands,

Qui n’ont pas le temps, ils ont oublié qu’un jour ils étaient enfants.

Et que toute peine doit passer obligatoirement par dessus les murs,

Que les adultes construisent eux même pour emprisonner le temps.

Pourtant, ces petites têtes attendent de nous que l’on tombe cette armure,

Le temps d’un câlin, d’un sourire, oui, quand je serai grand je ferai enfant…

JR

 

Un commentaire? Allez, lancez-vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s