Prendre le temps…


…il faut savoir parfois se retirer, prendre le temps de la réflexion, laisser le monde comme il est, le quitter pour se reposer.
J’ai besoin de faire ce chemin, après une période de vives escapades de tous genres, de profondes pensées, je sens que je dois me retrancher sur moi-même. Les dates fatidiques tombent, elles, sans se poser de questions, inlassablement elles passent et reviennent pour dire <<tu te souviens? Ca fait partie de ton héritage, ne fuis pas certains souvenirs car ils t’ont forgé comme tu es à présent. Ta force passe par les épreuves, vis celle-ci, encore et encore, n’oublie rien, mais tout en regardant devant!>>
 
Pfffff, regarder devant, moi je veux bien, mais e n’y vois que de l’égoïsme, de l’égocentrisme et de l’insensibilité. Quand les gens ont besoin, ils trouvent les portes fermées, alors qu’un sourire, une écoute peuvent parfois répondre aux attentes. Mais là encore on dirait que cela coûte de laisser s’exprimer quelque sentiment que ce soit, comme s’il s’agissait d’une faiblesse alors que c’est une force!!!
Gardez votre indiférence si vous n’êtes capables de ce sentiment simple et gratuit envers autrui je n’ai pas besoin de vous dans cette vie, ni dans une autre d’ailleurs! Je ferai mon chemin que très peu accompagné, mais par des gens que j’aime….
Bon courage à tous, et prenez du recul, sinon, comment voulez-vous voir tourner la pendule!
 

La solitude

 

solit.jpg (13223 octets)

 

La solitude fait partie de la nature humaine.
Mais, dans notre société aliénante,
la solitude des individus s’en trouve décuplée.
À l’ère de la communication,
jamais la solitude des

individus n’a été aussi grande.