La douceur par un matin de Mars


L’amour ne s’achète pas, il se partage,

A pas feutrés, il arrive doucement et sûrement,

Il rapproche avec force les coeurs de tous âges,

Lorsqu’il se forge, on est pris irrémédiablement,

Seulement il faut être deux pour suivre son sillage,

Parfois les chemins diffèrent momentanément,

Les êtres se perdent alors avec la peur au ventre,

Pour un temps, il fait mal et fait couler des larmes,

Mais, lorsque les coeurs sont sages et les âmes tendres,

L’amour sait revenir et fait déposer les armes,

Il n’y a pas de vaincus, seulement de bons présages,

Pour suivre à deux des temps heureux sans larmes,

Car l’amour ne s’achète pas mon amour, il se partage.

JR